pub de recyclage
(Photo : Émilie Nadeau)
|

Covid-19 : Relâchement général au Québec

La transmission communautaire est maintenant responsable de 50 % des cas de Covid-19 et l’augmentation des cas inquiète le gouvernement.

 

« Depuis deux semaines, on a une augmentation du nombre de nouveaux cas », dévoile le premier ministre Legault dans son point de presse de lundi.

Premier constat, il n’y aurait pas de cause unique identifiable, comme ce fut le cas au printemps avec l’ouverture des bars. Cette fois, les causes seraient disparates. Le premier ministre parle de transmission communautaire lors des activités sportives, des éclosions dans certaines entreprises, d’un mariage. L’insouciance des jeunes infecterait des personnes qui sont plus vulnérables.

Autre constat, les nouveaux cas ne seraient pas concentrés à Montréal. « Il y a des nouveaux cas dans pas mal toutes les régions. Donc, je pense que la conclusion qu’il faut tirer c’est qu’il y a un relâchement général au Québec. »

M. Legault n’exclut pas d’ajouter des mesures concernant les partys dans les maisons. Il mentionne que les policiers interviennent à la suite des appels de dénonciation.

Le ministre de la Santé Christian Dubé avance que ce qui est « pénalisable » pourrait le devenir. Même si c’est difficilement applicable.

« Si les gens commencent à nous envoyer des vidéos et qu’on est capable de reconnaitre les gens ben on va le considérer parce que c’est très dangereux ce que je vois. »

Il donne l’exemple d’un karaoké à l’origine de 10 nouveaux cas ce matin. « La Santé publique ne sera pas capable de suivre tout ça. C’est comme ça qu’une deuxième vague commence. »

Dans les milieux de travail, il donne l’exemple des cas de contamination passés dans les CHSLD pour illustrer les relâchements possibles. « Le relâchement se faisait entre les employés au lunch. Et c’est les employés qui finissaient par contaminer les gens dans le CHSLD. »

« Le virus rôde toujours, souligne le premier ministre Legault, et pour éviter le retour au confinement du mois de mars. Je vous demande de respecter les règles. » Il parle de moments critiques dans les prochaines semaines avec la réouverture des écoles; les retours au travail et du refroidissement de la température qui nous porte à rentrer à l’intérieur.

M. Legault fait donc un rappel à l’ordre. Il faut « revenir à une certaine discipline ». Une mise en garde, à peine voilée, contre les risques d’avoir à : « reporter des chirurgies parce qu’il y a une augmentation du nombre de cas de Covid dans les hôpitaux; de fermer des entreprises et surtout de fermer des écoles ».

Les cas d’éclosion dans les écoles seront pris un par un, selon le premier ministre

« La rentrée s’est bien faite ici et ailleurs, mais il y a un effet multiplicateur dans les écoles », explique Richard Massé, conseiller stratégique du Ministère. « Presque la moitié des cas maintenant se transmettent dans la communauté, a déclaré M. Massé, avant d’ajouter que l’impact de la réouverture des écoles sera visible dans les prochains jours. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août