(Photo : Courtoisie)
Nadine Brière, mairesse de la Ville de Sainte-Adèle.
|

COVID-19 : Trois questions à la mairesse de Sainte-Adèle

Par francoiseleguen

Cette semaine le journal Accès a demandé à Nadine Brière, mairesse de Sainte-Adèle, quelles étaient les trois priorités de la Ville en lien avec la COVID-19

 

Nos priorités restent toujours la santé, autant physique que mentale, de nos citoyens. On essaie de les rassurer. Actuellement on a plus de 2 800 citoyens âgés de 70 ans et plus sur le territoire de Sainte-Adèle. Depuis la semaine dernière, des employés municipaux, des élus ainsi que des citoyens téléphonent à chacun d’entre eux pour savoir comment ils vont et s’ils ont des besoins particuliers auquel ils pourraient répondre. Si on parle en termes d’épiceries et de pharmacies on les réfère à des organismes. C’est notre priorité numéro 1. Aussi, le support moral qu’on peut donner aux gens à la maison est très important.

Deuxième priorité : On a à cœur la santé économique de notre municipalité. On travaille en étroite collaboration avec la chambre de commerce afin de trouver des solutions à court, moyen et long terme pour notre économie.

La troisième est d’être là en support pour nos organismes. Cette semaine on a fait appel à des bénévoles pour faire des masques en tissus pour que des organismes comme le Garde-Manger, l’Entraide bénévole ainsi que le Café l’Entre-Gens puissent fournir des masques à des bénévoles qui ont de la difficulté à garder la distanciation sociale. On s’assure que le reste des mesures est pris en compte, comme le nettoyage de mains. Et leur fournir des masques artisanaux peut réduire la propagation du virus. En ce moment, on cherche du tissu pour les couturières et couturiers qui veulent continuer à faire des masques.

Coup de cœur

Actuellement mon coup de cœur irait au service des loisirs.   On est proactif et je suis agréablement surprise de voir que les employés du service des loisirs ont un coup, voire deux coups d’avance sur ce qui s’en vient. Il y avait déjà le concours Adélois chez soi pour que les gens aient quelque chose à faire à la maison. On va sortir un nouveau projet cette semaine qui va toucher davantage la culture et on est à prévoir l’éventualité où il n’y aura pas de programmation estivale et peut-être pas de camps de jours, donc on prévoit des activités qui vont pouvoir être faites avec une distanciation sociale.   Mon coup de cœur va aussi à tous les employés des services essentiels.

Coup de gueule

La tempête de neige du jeudi 6 avril ! On a besoin d’avoir du soleil, des choses agréables. La neige on n’en a pas besoin.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

2 Comments

  1. Lafondpierre

    Ma boîte courriel ???

    Reply
  2. Diane Gagnon

    Ou peut on aller porter notre tissu en trop. ?

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.