|

Danielle Desjardins à Wentworth-Nord : Une candidature surprise aux élections municipales

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Jusqu’ici coordonnatrice du Groupe citoyen Wentworth-Nord, Mme Danielle Desjardins a décidé de se lancer dans la course à la mairie, en vue des élections municipales du 7 novembre 2021.

« Ce n’était nullement mon intention au départ (…), mais la prise de conscience de l’urgence du changement m’amène à cette décision. Nous avions une personne en tête (pour la mairie), mais elle se joindra finalement à nous pour l’élection comme échevin. Bien sûr, je m’attends à ce que le maire actuel me dénigre, cherche à m’intimider, fasse circuler des faussetés sur moi et me prête des intentions mauvaises ou secrètes.(…) Je ne m’attarderai pas à ses manœuvres de diversion, préférant consacrer mon temps à proposer des solutions constructives, nous permettant d’améliorer sans cesse la qualité de vie des citoyens », a-t-elle laissé savoir.

Le groupe de Mme Desjardins a voulu sensibiliser et inciter des candidats à se présenter à la mairie. « Bien des choses regrettables se produisent au sein de notre municipalité, mais je sais que les citoyens doivent en être informés. (…) Il faut aller plus loin et il est devenu urgent de s’impliquer au cœur même de la gouvernance de notre municipalité. Il faut cesser la dilapidation des fonds publics à cause de mauvais choix de gestion. La compétence et l’éthique doivent reprendre leur place à la mairie de Wentworth-Nord », a-t-elle estimé.

Mme Desjardins déplore l’allure des séances du conseil municipal sur internet, où des représentants de la CMQ ont suivi les débats.

« Le conseil municipal est devenu un théâtre, où l’insulte et l’intimidation sont une constante menace pour ceux qui défendent la démocratie, plutôt que la servilité. Ceci nous affecte et nous blesse tous d’une façon ou d’une autre.  Sans parler des résultats à peu près nuls de cette administration (pensons aux routes) au terme d’un mandat de 4 ans. Cette administration nous laisse de nombreux problèmes, qu’elle a elle-même créés (financiers, ressources humaines, opérations, etc.) ».

Équipe reconnue

À Wentworth-Nord, Danielle Desjardins entend regrouper des forces, sans toutefois créer un parti politique.

« Il n’y a pas de parti politique dans les petites municipalités de moins de 5 000 habitants; des candidats indépendants peuvent toutefois se regrouper pour former une « équipe reconnue. De plus, les règles en matière de financement politique sont moins étoffées. Ainsi, dans une municipalité comme Wentworth-Nord, il n’est pas nécessaire d’obtenir une autorisation du directeur général des élections pour solliciter des contributions ou faire des dépenses, alors qu’il est nécessaire d’en obtenir dans les plus grandes municipalités », a démystifié Mme Julie Saint-Arnaud Drolet, responsable des relations avec les médias à Élections Québec.

Financement autorisé

À ce sujet, voici un petit résumé de ce que prévoit la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités : 1) Il n’est pas nécessaire d’être un électeur de la municipalité pour faire un don: toute personne peut donner jusqu’à 200 $ à chacun des candidats. 2) En plus de ces dons, le candidat lui-même peut fournir pour son bénéfice des sommes d’argent dont le total ne dépasse pas 800 $, à partir du moment où il a déposé sa candidature. Au total, il peut donc s’attribuer une somme de 1 000 $, comme il peut aussi se verser la somme de 200 $ comme toute autre personne. 3)

Toute personne qui a posé sa candidature doit, dans les 90 jours qui suivent celui fixé pour le scrutin de cette élection, transmettre au trésorier de sa municipalité la liste des personnes qui lui ont fait un don en argent de plus de 50 $ ou un don de plusieurs sommes, dont le total est supérieur à la somme de 50 $, en vue de favoriser son élection.

Source: http://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/financement-et-depenses-electorales/caracteristiques-du-financement-electoral-moins5000.php

NOUVELLES SUGGÉRÉES

5 Comments

  1. Denyse Pinsonneault

    Une femme d’honneur, candidate engagée, déterminée, volontaire, disponible, parfaitement au courant des dossiers municipaux, intègre et qui a du punch! Je suis contente de voir qu’elle se lance enfin en politique municipale.

    Reply
  2. Alain Daviault

    Voyons voir si le groupe proposé n’est pas du même groupe sanguin que Genest qui présentement demeure silencieux concernant son isolement à la MRC.

    Reply
  3. jocelyne nolin

    Pour occuper ce poste ainsi que ceux des conselliers et conseillères faut être impartial et désolée c’est totalement le contraire que vous avez démontrer au cours des dernières années

    Reply
  4. Robert Simard

    Comma alcoolique deux fois cette été 2021 avec l’intervention des ambulancier, obsession et incohérence.

    Reply
  5. Mario tiscione

    Too late to enter the candidate

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.