Démolition du parc Melançon à Saint-Jérôme

Démolition du parc Melançon à Saint-Jérôme
Valérie Maynard
Actualité

Une pétition de 800 signatures sera déposée

Face à la démolition imminente d’une partie du parc Melançon (terrain de baseball) au profit d’un vaste stationnement de quelque 500 places, l’opposition citoyenne s’organise. En une semaine, plus de 800 citoyens ont signé la pétition lancée le 26 mai par le regroupement Revitaliser le Parc Melançon. « La Ville ne nous a jamais consultés et les élus ne nous écoutent pas. De plus, les plans qu’on nous a présentés ne ressemblent pas à ce qu’on nous avait dit. Nous sommes sous le choc », a indiqué la porte-parole du regroupement, Caroline Brien. Selon les informations obtenues, le chantier de construction débutera au cours de l’été.

Si la Ville maintient que ce projet répond à un besoin criant en termes de manque de places de stationnement, des citoyens se questionnent sur les motifs réels à la base de cette décision. Un retour d’ascenseur a même été évoqué par un citoyen. « Le retour d’ascenseur présumé est la construction à grands rais du stationnement pour le bénéfice principal de la clientèle de l’aréna », avance Patrice Charbonneau. Ce dernier cite pour preuve les publicités du club de hockey Les Panthères de Saint-Jérôme, propriété des frères Hattem, qui mentionnent que les nouveaux acheteurs de billets de saison bénéficieront d’une place de stationnement gratuite dans le futur stationnement. «Faux, rétorque le porte-parole de la Ville, Simon Geraghty, même que les probabilités sont fortes pour que les Panthères déménagent dans le nouvel aréna qui sera construit».

 

Projet controversé

Plusieurs autres points font sourciller le regroupement, comme les modifications annoncées au règlement municipal autorisant la salle de spectacle, le cégep ainsi que plusieurs nouvelles constructions au centre-ville à ne pas construire le minimum de cases de stationnement exigé par la loi. « Deux demandes de participation à un référendum ont été déposées par un huissier ce matin le 5 juin au greffier de la Ville de Saint-Jérôme. Les résidents des districts 4 et 6 s’opposent ainsi aux projets de règlements PR-0309-315 et PR-0309-322 tels que présentés dans les avis publics des journaux du 27 mai 2015 », a fait savoir Mme Brien. Le fait que la Ville ait négligé de tenir des consultations publiques crée également beaucoup de mécontentement. « Pourquoi la Ville ne respecte pas mieux les politiques familiales, des aînés et d’activité physique qu’elle se vante d’avoir adoptées », soulève-t-on. Étant donné qu’il s’agit d’un projet estimé entre 3 et 3,5 M$ qui sera financé, rappelons-le, à même les surplus budgétaires, le regroupement s’interroge sur la nécessité pour la Ville d’agir si rapidement dans ce dossier. « La firme spécialisée mandatée par la Ville pour étudier d’autres alternatives comme les stationnements étagés ou souterrains n’a même pas encore rendu son rapport », pointe Mme Brien.

Enfin, la proximité et l’accès du stationnement, près de l’école Dubois, constituent une autre source d’inquiétude. « Un premier stationnement recouvrant entièrement le terrain de baseball aura 403 places et un second situé à l’endroit où les enfants de l’école Dubois circulent pour accéder au parc aura 59 places. Le conseil d’établissement de l’école Dubois qui représente les familles de ses 400 élèves a demandé une rencontre avec la Ville pour discuter des inconvénients causés aux enfants et attend toujours une réponse », a fait savoir Mme Brien. Le regroupement compte sur la prochaine séance municipale, le mardi 16 juin, pour faire valoir sa position aux élus, déposer sa pétition et obtenir des réponses à ses questions. Une version en ligne de la pétition est disponible sur la page Facebook du regroupement au www.facebook.com/ParcMelancon.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X