|

Coût de la vie : La parole aux candidats

Par Production Accès

Les besoins en logement sont criants dans la région des Laurentides, s’entendent élus municipaux et intervenants sociaux. Comment assurer que les plus vulnérables et les personnes désirant travailler dans la région aient accès à du logement abordable? Voici les réponses des candidats pour la circonscription de Bertrand.

France-Élaine Duranceau: Candidate pour la Coalition avenir Québec

France-Élaine Duranceau.

France-Élaine Duranceau.

[L’afflux] de nouveaux résidents contribue à la vivacité de notre économie régionale, [mais] il exerce aussi une pression sur les entreprises de services, notamment la restauration, les épiceries et les centres de rénovations. Ces dernières doivent conjuguer avec la pénurie de main-d’oeuvre et la rareté de logement. […] Si les Québécois et Québécoises nous font confiance le 3 octobre prochain, 1,8 G$ seront investis dans le logement social et abordable. Cela permettra la construction de près de 12 000 nouvelles unités. Finalement, grâce au programme national en habitation, les projets se feront plus rapidement, au bénéfice de ceux qui en ont le plus besoin, notamment ici dans les Laurentides!

Julie Francoeur: Candidate pour Québec solidaire

Julie Francoeur.

Julie Francoeur.

[…] Pour assurer un toit décent pour toutes les bourses, Québec solidaire construira 50 000 logements sociaux en répartissant les mises en chantier au Québec en proportion de la population devant consacrer plus de 30 % de leurs revenus au logement ; une solution équitable à travers les régions. Pour freiner les hausses excessives de loyers et les rénovictions, Québec solidaire instaurera un gel des hausses de loyer d’un an, le temps de mettre sur pied un registre du coût des loyers. […] Pour freiner la spéculation immobilière, nous proposons d’introduire des modes non marchands d’accès à la propriété, telles des coopératives d’habitation, ou encore des fiducies foncières ; un modèle similaire existe au Vermont. […]

Guillaume Freire: Candidat pour le Parti québécois

Guillaume Freire.

Guillaume Freire.

[…] Je veux un État fort au service des gens. C’est pourquoi il nous faut débloquer le financement pour les 10 000 logements sociaux en attente au Québec. Il est important de dialoguer avec les MRC et les municipalités pour prévoir leurs besoins et les accompagner dans leur mandat. Il est aussi nécessaire de lancer, dès maintenant, les chantiers de logements portés par les organismes coopératifs et les OSBL. […] C’est pourquoi nous voulons autoriser les locations de type Airbnb seulement lorsqu’il s’agit de résidences principales afin d’augmenter, sans nouvelle construction, l’offre de logement locatif disponible sur le marché. Pour aider les Québécois.es, il nous faut un État fort qui se donne les moyens d’endiguer la spéculation immobilière en taxant les gains sur les flips immobiliers. […]

Philippe Meloni: Candidat pour le Parti conservateur du Québec

Philippe Meloni.

Philippe Meloni.

[…] Concernant la vie chère, le Parti conservateur va agir de trois manières. Premièrement, en baissant les taxes sur l’essence. L’ensemble du panier d’épicerie sera moins cher. Il faut de l’énergie pour fabriquer et transporter les produits. Ensuite, nous allons enlever la taxe sur les produits usagés et augmenter l’exemption de base d’impôts des particuliers à 20 000 $, plutôt que 15 728 $. Enfin, l’État va se serrer la ceinture plutôt que de le demander aux citoyens. […] Concernant l’accès au logement, le PCQ veut aider les locataires démunis plutôt que subventionner le béton. Il le fera par des allocations dans le cadre des programmes existants d’allocation-logement ou de supplément au loyer, plutôt qu’en subventionnant la construction de HLM. […]

André G. Nadeau: Candidat pour le Parti libéral du Québec

André G. Nadeau.

André G. Nadeau.

[…] Au Parti libéral du Québec, nous avons une stratégie afin d’assurer un meilleur accès au logement abordable. Nous proposons notamment d’octroyer aux municipalités un droit de préemption pour favoriser la construction de logements sociaux. Nous proposons également de taxer les propriétés inoccupées qui appartiennent à des nonrésidents afin qu’elles reviennent sur le marché locatif en plus d’identifier les terrains appartenant à l’État qui pourraient servir à la création de logements abordables. […] Le Parti libéral du Québec soutiendra également la décontamination de terrains pour y implanter des immeubles de logements abordables. […]

 Pour les réponses complètes et celles des candidats des circonscriptions de Prévost et d’Argenteuil, visitez notre site web : www.journalacces.ca

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Marc Meloche

    J’espère que vous dites vrai car nous à la Croisée des Laurentides accueillons tout les jours plusieurs personnes en situation d’itinérance qui ne sont pas capable de se loger convenablement à prix raisonnable. Le vrai test pour un nouveau gouvernement et le lendemain des elections.
    Aller vous suivre vos promesses de campagne électorale?
    En plus, nous nous sommes fait couper les budgets à un tel point que je ne peux plus accueillir autant de personnes à tout les jours. Et rappelez vous, on habite au Québec. L’hiver s’en vient…

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.