Harmonie retrouvée à Saint-Adolphe-d’Howard

Harmonie retrouvée à Saint-Adolphe-d’Howard
Valérie Maynard
Actualité

Après les secousses ressenties au cours des dernières semaines en raison, notamment de la démission du directeur général de la municipalité et du désaveu de trois de ses conseillers municipaux, la mairesse de Saint-Adolphe-d’Howard, Lisette Lapointe a reconnu la crise politique, mais a affirmé que cet épisode était désormais clos. Cette déclaration a été faite en début de séance municipale, samedi dernier, devant une salle comble.

«Hier, chacun s’est exprimé et tous nous sommes déterminés à travailler ensemble afin de mener à bien les dossiers importants, et ils sont nombreux», a-t-elle indiqué.

Au terme d’une longue séance rondement menée et au cours de laquelle l’unanimité a régné, seule la conseillère indépendante Monique Richard qui, rappelons-le, a été la première à quitter le navire, en février dernier, est revenue sur les récents évènements. «Nous avons eu une très bonne réunion, tous ensemble, dans le respect et l’harmonie. Vous savez, tout est dans la manière de faire les choses», a-t-elle tenu à souligner.

Mme Richard croit que la meilleure façon de faire avancer les choses, c’est de travailler ensemble, dans l’intérêt des citoyens, tout en ayant accès à tous les dossiers, ce qui semble désormais le cas.

Les trois autres conseillers démissionnaires de l’équipe Lapointe, Jean-Claude Massie, Mathieu Harkins et Marjorie Bourbeau n’ont quant à eux émis aucun commentaire.

Intérim et recrutement

Sans surprise, la démission récente du directeur général, Martin Nadon, après un court séjour dans la municipalité de quelque six mois, s’est retrouvé au cœur des discussions.

Annoncée par lettre datée du 25 mars, la démission de M. Nadon a pris effet le 7 avril dernier. «Ce n’est pas de gaité de cœur, mais nous acceptons la démission de M. Nadon», a déclaré Mme Lapointe.

Or, la mairesse a aussi annoncé que le processus de recrutement était déjà amorcé, qu’on espérait combler le poste le plus tôt possible et que d’ici là, l’intérim serait assuré par Marie-Hélène Gagné.

Le recrutement a été confié à la firme Services conseils RD dont le président, Richard Daveluy, compte parmi les anciens directeurs généraux de Saint-Adolphe-d’Howard. «Le prochain directeur général sera une personne rassembleuse, capable d’appuyer les directeurs dans leur travail ce qui, pour nous est à la base d’une sainegestion», a insisté Mme Lapointe avant d’ajouter que tous les membres du conseil municipal participeront aux rencontres avec les candidats proposés par la firme de M. Daveluy.

La séance aura également permis d’apprendre que le contrat de travail liant M. Nadon à la municipalité, pour toutes sortes de raisons, n’avait jamais été signé. «On ne s’est jamais assis pour compléter le document. C’est notre erreur», a admis la mairesse.  

Rencontre avec Hydro-Québec

Par ailleurs, la mairesse Lapointe s’est réjouie de la décision d’Hydro-Québec de reprendre les échanges avec la municipalité, en lien avec le projet de ligne à haute tension du Grand-Brûlé. Une rencontre entre les deux parties est prévue ce 17 avril.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X