pub de recyclage
CovidResume
|

La COVID-19 en résumé

Par Production Accès

La situation de la COVID-19 au Québec en bref.

Troisième vague

« On n’a pas à se demander si on va avoir une troisième vague, on est dedans et c’est important de la contrôler », a insisté le ministre de la Santé Christian Dubé lundi matin, en mêlée de presse. C’est la propagation des variants qui est la principale cause de cette troisième vague. « On surveille beaucoup la situation dans les hôpitaux plutôt que l’augmentation des cas », a ajouté le ministre Dubé. Le retour en classe à temps plein des élèves des 3e, 4e et 5e secondaires fait aussi partie des inquiétudes.

Délais d’attente dans les centres de dépistage

Pour chaque clinique de dépistage sans rendez-vous, le CISSS des Laurentides informe qu’il y a un délai d’attente pour passer un test de dépistage pour la COVID-19. Les délais d’attente sont mis à jour toutes les heures entre 8 h et 18 h. Prenez note que les cliniques de dépistage sans rendez-vous ne sont pas offertes dans toutes les régions.

Si le délai d’attente d’une clinique n’est pas disponible lors de la collecte de données, le délai d’attente affiche « Non disponible ». Si la clinique est fermée lors de la collecte de données, le délai d’attente affiche « Actuellement fermée ». Pour savoir si vous devriez aller passer un test de dépistage, utilisez l’outil d’auto-évaluation des symptômes à l’adresse suivante : quebec.ca

AstraZeneca
L’utilisation du vaccin suspendue chez les 55 ans et moins

Le ministère de la Santé a confirmé que le vaccin d’AstraZeneca (Covishield) ne sera plus administré aux personnes de moins de 55 ans, par mesure de précaution, jusqu’à nouvel ordre. Cette décision a été prise en accord avec l’Agence de santé publique du Canada et les autres provinces canadiennes selon les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) et du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ). Québec a précisé que « l’Agence européenne des médicaments (EMA) évalue actuellement un potentiel lien entre certaines complications de santé et le vaccin d’AstraZeneca chez les personnes âgées de moins de 55 ans l’ayant reçu ». (Source : La Presse)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin