(Photo : Courtoisie)
Le refuge, qui a ouvert ses portes en 2021, a 14 lits disponibles pendant l'hiver.
|

La Croisée des Laurentides ferme ses portes

Par Alexane Taillon-Thiffeault

La Croisée des Laurentides, un hébergement d’urgence pour les personnes en situation d’itinérance à Sainte-Agathe-des-Monts, devra fermer ses portes le 1er mai prochain en raison de difficultés financières et de l’arrêt du financement du CISSS des Laurentides. L’équipe du refuge l’a annoncé sur leur page Facebook le 13 mars dernier.

Un mois avant la fin de leur entente financière, le 1er mars 2024, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides a annoncé au refuge qu’aucun financement ne leur sera donné pour les deux prochaines années. Cet arrêt de financement est dû à des budgets gouvernementaux réduits.

Le refuge, qui a ouvert ses portes en 2021, accueille des personnes d’à travers partout dans les Laurentides. Depuis l’ouverture, c’est près de 7 000 nuits qui ont été offertes à des personnes dans le besoin, selon le communiqué publié par l’équipe sur Facebook. C’est aussi près de 8 000 soupers qui ont été procurés par l’hébergement.

Peu d’espoir

« [Le CISSS] ne reviendra pas sur leur décision. Ça n’arrivera pas », affirme fermement le coordonnateur de La Croisée des Laurentides, Jean-Cédrik Wilhelmy. La nouvelle l’a toutefois pris par surprise : « On ne s’y attendait pas », ajoute-t-il.

Le coordonnateur croit que rien ne pourra leur permettre de rester ouverts dans cette situation. La seule chose qui pourrait les sauver est « un miracle », selon lui. Le centre devra également réduire ses services du 1er avril au 1er mai, faute de budget.

« Concrètement, il n’y a pas grand-chose à faire avec les délais qu’on a. Dans le prochain mois, on pourrait représenter un projet, mais après ça, le délai est de trois mois pour savoir si oui ou non le projet est accepté », explique-t-il. « C’est impossible. Ça nous prendrait quelqu’un qui nous arrive avec 500 000$ en main et même là on serait incertains ».

Un contexte défavorable

Crise du logement, pandémie de COVID-19, inflation : Jean-Cédrik Wilhelmy a vu le nombre de personnes en situation d’itinérance s’accroître depuis l’ouverture du centre d’hébergement. Ces facteurs entrent en jeu. « La réalité que je vois actuellement versus la réalité que je voyais avant est complètement différente », dit-il.

« Si je regarde la clientèle des dernières années, ce ne sont pas des personnes qui sont en situation d’itinérance depuis longtemps. Ce sont des gens qui n’auraient jamais cru tomber en situation d’itinérance », explique le coordonnateur. « Je pourrais moi-même tomber en situation d’itinérance dans un mois et demi. Tu ne prévois pas ça », ajoute-t-il. 

En septembre 2023, un rapport du ministère des Services sociaux du Québec indiquait que le nombre de personnes en situation d’itinérance avait augmenté de 109 % dans les Laurentides entre 2018 et 2022. On enregistrait 387 personnes sans domicile fixe dans la région en 2022.

La Croisée des Laurentides a accueilli, en 2022 et 2023, plus de 300 personnes chaque année, selon M. Wilhelmy. Ils ont également dû refuser certaines personnes, par moment, dû à un nombre de demandes trop élevé. C’est donc des centaines de personnes dans les Laurentides qui perdront une ressource importante, puisque ce refuge est le seul refuge d’urgence à Sainte-Agathe-des-Monts.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *