Le BarbeRolling de Steve Lemoine

Le BarbeRolling de Steve Lemoine
Valérie Maynard
Actualité

Propriétaire de la boutique Night-Vibe, à Saint-Jérôme

Il a travaillé pendant des années en construction et en hôtellerie. Aujourd’hui propriétaire de la boutique Night-Vibe, située à Saint-Jérôme, « gars de public » autoproclamé, Steve Lemoine a des idées plein la tête et des projets plein les mains. Son dernier en lice ? Son camion boutique / barbier du Night-Vibe, le BarbeRolling. Le premier (et seul !) en son genre au monde !

L’idée du camion, la véritable bougie d’allumage de tout ce qui allait suivre, remonte à plusieurs années, lorsque Steve a assisté au show du rappeur Jay Z, au Centre Bell. « Après le show, j’ai visité son immense remorque qui contenait tout le branding (vêtements et accessoires) de Jay Z », se rappelle-t-il. Tout de suite, il s’est dit qu’un camion boutique serait génial.

Ce n’est que quatre ans plus tard, au moment d’ouvrir sa boutique, rue Saint-Georges, à Saint-Jérôme, que l’idée du camion boutique s’impose véritablement. « Steve avait la vision d’une boutique sur roues », indique Ghislain Roy, celui qui gère les communications.

Une visite à Québec l’année suivante vient préciser davantage son projet et modifier les plans en cours. « Le local à côté de celui que je visitais était occupé par des barbiers. J’ai tout de suite trippé sur l’ambiance, clean et léchée, qui se dégageait de cet endroit », évoque-t-il. Sa décision était prise: il allait ouvrir un salon de barbiers. Ce qui au départ représentait deux projets – une boutique d’un côté et un barbier de l’autre – s’est finalement amalgamé pour n’en former qu’un seul. C’est ainsi que deux chaises de barbier se sont retrouvées à même la boutique, entre les vêtements et le skate shop.

En août 2015, après des mois d’attente, le BarberRolling prend enfin la route avec à son bord, les vêtements de la boutique Night-Vibe et en prime, deux chaises de barbier.

Les deux barbiers, Sébastien Tremblay et 2 Saï, travaillent à temps plein à la boutique et sur le camion, sur demande. Pour encore mieux répondre à la demande, un troisième barbier sera embauché sous peu. « C’est vraiment un truc de gars. Les barbiers n’utilisent que des lames et ils prennent le temps avec chacun de leur client », insiste Steve. Les clients ont entre 2 à 80 ans. Et le carnet de rendez-vous ne dérougit pas.

Dans sa boutique comme dans son camion, Steve Lemoine croit que la qualité doit toujours primer sur la quantité.

Un camion, plusieurs vocations

Long de 24 pieds, haut de 12 1/2 pieds et large de 8 1/2 pieds (17 pieds lorsque déployé), le BarbeRolling compte accentuer sa présence lors des évènements et autres rassemblements (festivals, foires, fêtes), et des activités privées ou corporatives.

Grâce à sa plateforme descendante capable de soutenir de gros poids, le camion peut aussi se transformer en scène de spectacle. « Ce volet reste à développer. Mais on sait déjà qu’on peut accueillir des spectacles de magie, de musique et des conférences », illustre M. Roy.

Steve Lemoine et son équipe prévoient promener leur BarbeRolling partout au Québec en 2016. Plusieurs autres projets sont présentement sur la table à dessin, comme l’ouverture prochaine de nouvelles boutiques et la mise en service de nouveaux camions. « J’ai plein d’autres projets en marche que je ne peux pas dévoiler pour l’instant. Je m’ennuie vite, j’ai toujours besoin de nouveaux projets », termine Steve.

Pour en savoir davantage, ou pour la boutique en ligne, visitez la page Facebook Night-Vibe ou le site Web www.barberolling.com.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X