pub de recyclage
Depositphotos_450835386_xl-2015
|

Le passeport vaccinal ailleurs dans le monde

Par Ève Ménard

Avec la progression de la campagne de vaccination et l’arrivée de l’été, on parle de plus en plus du passeport vaccinal. L’idée suscite le débat et des questions éthiques importantes. On craint qu’ultimement, des employeurs ou certains lieux de divertissement puissent imposer le vaccin dans leurs conditions d’embauche ou d’accès. Bien qu’aucune décision n’ait encore été prise, le gouvernement fédéral envisage l’idée de créer un passeport vaccinal de voyage. De son côté, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a manifesté son intérêt pour la création d’un passeport donnant accès à certains lieux publics.

D’autres pays à travers le monde sont déjà passés à l’acte. Qu’est-ce qu’implique leur passeport vaccinal? Quelles activités y sont inclues? Comment la population réagit-elle? Voici un tour d’horizon des plus récentes initiatives.

États-Unis

Joe Biden a écarté l’idée d’un passeport vaccinal fédéral aux États-Unis. Or, cette décision n’a pas freiné certains États à aller de l’avant. C’est le cas de New York, notamment. L’État est devenu le tout premier à offrir un passeport vaccinal numérique appelé « Excelsior Pass ». Il s’agit d’une application gratuite et facultative qui permet de vérifier si un utilisateur a reçu le vaccin ou s’il a récemment été testé négatif à la Covid-19. L’initiative vise à accélérer l’ouverture des stades, des salles de concert et des restaurants.

Danemark

En avril dernier, le Danemark a lancé officiellement son « passeport corona » afin de faciliter et d’accélérer la réouverture du pays. C’est un des premiers pays européens à le faire. Le passeport est disponible via une application numérique. Par exemple, pour entrer dans certains commerces comme les coiffeurs ou les salons de beauté, ou pour accéder aux restaurant, aux théâtres ou aux cinémas, les gens doivent prouver qu’ils sont entièrement vaccinés, qu’ils ont déjà contracté la Covid-19 avec un test positif de deux à douze semaines ou qu’ils ont reçu un test négatif depuis moins de 72h.

Par contre, le passeport vaccinal au Danemark ne fait pas que des heureux. Depuis l’annonce de son développement en février dernier, plusieurs centaines d’opposants ont manifesté dans les rues.

L’Union européenne

L’Europe compte mettre en œuvre son laissez-passer sanitaire dès la fin du mois de juin. L’UE a en effet développé un « certificat vert numérique » qui consiste en un document de voyage permettant aux citoyens de se déplacer en toute sécurité au sein de l’Union européenne.

Israël

Israël est présentement le pays le plus vacciné au monde. Afin d’accélérer sa réouverture, il a mis sur pied le « passeport vert » depuis février dernier. Une semaine après avoir reçu la deuxième dose du vaccin, celui-ci permet d’accéder aux salles de sports et aux piscines, ainsi qu’aux évènements sportifs et culturels.

Grèce

Alors que son économie repose majoritairement sur le tourisme, la Grèce fait du passeport vaccinal une priorité. Le pays propose pour le moment un programme « pilote » qui autorise l’entrée de personnes vaccinées provenant de certains pays, sans devoir faire de quarantaine. Ce projet prend forme avant l’ouverture officielle de la saison touristique qui est prévue à la mi-mai. Cette initiative s’inscrit dans une volonté de relancer l’industrie touristique.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.