pub de recyclage
Marie-Andrée Lavoie
|

« Mon rêve est détruit »

Par Marie-Catherine Goudreau

Samedi dernier vers 17h, le rêve de Marie-Andrée Lavoie, résidente de Sainte-Adèle, a été complètement anéanti. Un arbre centenaire s’est effondré sur sa maison qui est probablement une perte totale, croit-elle. 

« Je passe par toute une gamme d’émotions. Tantôt, j’étais plus en colère. Je me pose toujours la question : pourquoi chez moi ? », dit-elle au téléphone avec le Journal. Elle est devenue propriétaire de la maison au mois d’août dernier à Mont-Rolland. 

« Ça s’est passé tellement vite »

C’était le premier BBQ de l’année pour Marie-Andrée Lavoie. Elle recevait des amies à souper, alors que le ciel est devenu noir. « On était dehors lors de la première alerte. Il a commencé à y avoir des éclairs. Une de mes amies a eu peur, alors on est allées sur la galerie en avant. On était en train de jaser quand tout a commencé », explique-t-elle. Après la deuxième alerte sur son téléphone, ses amies et elles sont allées se mettre à l’abri à l’intérieur.

« Pas longtemps après, mon conjoint regardait au bout du balcon et il a vu que ça s’en venait. La pluie est tombée forte d’un coup sec et les débris se sont mis à voler partout », raconte Mme Lavoie. Alors que son conjoint essayait d’entrer à l’intérieur, une chaise bloquait l’entrée. Il a réussi à fermer la porte juste avant que l’arbre ne s’écroule sur la maison. 

(Crédit photo: Marie-Andrée Lavoie)

« On a eu la peur de notre vie. Ç’a fait un vacarme, on était sûrs que la maison s’écroulait. J’ai encore les images dans ma tête », dit Mme Lavoie. « Si mon conjoint n’avait pas vu la tempête qui arrivait, on aurait tous été blessés. Ça s’est passé tellement vite, en 30 secondes. Après, c’est redevenu normal. » 

Dommages 

Le pin centenaire est tombé sur la maison, et le balcon a aussi été détruit. Avec le choc, la maison a bougé, raconte Mme Lavoie. « Ç’a craqué partout en haut des fenêtres et des portes. »

Les voisins de Marie-Andrée Lavoie ont aussi été beaucoup affectés par les arbres qui se sont déracinés avec la tempête. « Ça tombait comme des dominos », rapporte Mme Lavoie.  

Le couple a fait appel à des émondeurs pour enlever les arbres. Assez rapidement, ils sont intervenus. Ils ont barricadé eux-mêmes la maison. « On n’a toujours pas de nouvelles de nos assurances. On est dans le néant. Je ne sais même pas ce qui est couvert. Avec tout ce qui se passe, on n’a pas eu le temps de regarder ça », dit-elle. 

« On ne sait pas encore ce qui va arriver avec la maison. On pense qu’elle est peut-être une perte totale », ajoute Mme Lavoie. 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin