(Photo : Alain Denis – Les Sommets)
Les Sommets.
|

Plus de services mais moins de main-d’oeuvre

Par Marie-Catherine Goudreau

Encore cette année, la pénurie de main-d’œuvre touche les stations de ski des Laurentides. Cependant, l’enjeu est différent alors que les stations de ski reviennent à l’ensemble des services en opération, explique Christian Dufour, directeur marketing pour Les Sommets. 

« La pandémie nous a forcés à réduire les opérations dans nos montagnes. C’est donc la première année en pénurie de main-d’œuvre avec l’ensemble de nos services en opération. Mais on ne veut pas parler hâtivement de ça et on prévoit ouvrir l’ensemble de nos services », souligne-t-il. 

Les Sommets comptent plus de 1 600 employés dans leurs six stations de ski. À la station Mont-Tremblant, c’est 1 300 personnes qui travaillent pour l’entreprise. Le contexte de pénurie de main-d’œuvre les touche tout autant à l’arrivée de l’hiver. 

« Les nouveaux employés veulent un horaire flexible et réduit. On voit un changement de comportement par rapport aux dernières années. Ça fait en sorte que pour effectuer un travail qui nécessite trois employés, tu en as besoin de cinq. On augmente le nombre d’effectifs », explique M. Dufour. 

Les leçons de ski sont par ailleurs très en demande cette année, alors la station est toujours à la recherche de moniteurs pour offrir les cours. 

Attirer les jeunes

Pour encourager les jeunes à venir travailler dans leurs stations de ski, Les Sommets misent sur le style de vie qui vient avec le travail de moniteur par exemple. « Les dernières années, avec la pandémie, il n’y avait pas vraiment les avantages qui viennent avec cet emploi : les rassemblements à la montagne, les amis, etc. Cette année, on veut investir plus de temps pour ça, pour ramener les jeunes et promouvoir le « lifestyle » qui vient avec », affirme M. Dufour. 

« Avant, on investissait en marketing pour aller chercher les clients, maintenant on investit plus pour aller chercher des employés », rapporte le directeur marketing. 

À la station Mont-Tremblant, les ressources humaines font aussi face à de nombreux défis, mais la station a mis en place des solutions pour favoriser le recrutement. L’année dernière, l’Association de villégiature Tremblant a lancé la marque employeur Tribu Tremblant. Un portail d’emploi a été créé « pour faciliter la recherche de postes pour nos candidats et permet de trouver un emploi qui convient à leur style de vie », souligne par courriel Felix Burke, consultant relations publiques et communications à la station Mont-Tremblant.

« Nous organisons des foires de l’emploi, des concours et des événements dédiés aux employés et des rallyes d’intégration pour accueillir les nouveaux travailleurs », ajoute-t-il. 

Journées portes ouvertes

Des journées portes ouvertes se tiendront les 19 novembre, 2 et 14 décembre prochains au Sommet Saint-Sauveur ! Plusieurs postes sont disponibles au Service à la clientèle, à l’Atelier de location et réparation, dans le Resto-bar, à l’École de glisse, aux opérations de la montagne, etc. 

N’oubliez pas d’apporter votre curriculum vitae, des entrevues de sélection se dérouleront sur place. « Qui sait, vous pourriez repartir avec un emploi en poche ! »

Présentez-vous à la cafétéria du Sommet Saint-Sauveur :

Entre 10 h et 16 h le 19 novembre

• Entre 16 h et 19 h le 2 décembre

• Entre 9 h et 13 h le 14 décembre

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Janvier