pub de recyclage
(Photo : Simon Cordeau)
ecole-secondaire-Prevost
|

Prévost aura son école secondaire

Par Simon Cordeau

Une école secondaire de 1000 élèves sera construite à Prévost pour accueillir des élèves de Prévost et de Saint-Hippolyte. Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, en a fait l’annonce le 15 juin, à l’école du Champ-Fleuri.

Il était accompagné de Marguerite Blais, députée de Prévost, de Paul Germain, maire de Prévost, de Bruno Laroche, maire de Saint-Hippolyte et préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord, et de Guylaine Desroches, directrice générale du Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord (CSSRDN).

L’échéancier de la construction et son budget seront annoncés ultérieurement.

Nouvelle génération

« Chaque fois que je viens dans une école, c’est une belle journée. Chaque fois que j’annonce une école, c’est une très belle journée! Je suis très content d’être ici pour dire qu’on aura une belle, grande, nouvelle école à Prévost. On devait absolument répondre à l’appel des gens de Prévost, parce que le besoin est très important », a déclaré M. Roberge.

L’établissement fera partie d’une nouvelle génération d’écoles. Sa conception et sa construction allieront le développement durable à une architecture moderne, où la lumière naturelle sera abondante. Des murs amovibles et flexibles permettront de scinder les groupes d’élèves selon les besoins.

« Cette annonce fait partie d’un program-me ambitieux d’entretien et de rénovation majeure des écoles qui sont plus âgées », a promis le ministre de l’Éducation.

Un projet structurant

Paul Germain, maire de Prévost, s’est réjoui de l’annonce tant attendue. « Aujourd’hui c’est un grand jour pour Prévost. Permettez-moi de vous parler de ma fierté pour mes citoyens. Quand vient le temps de se mobiliser pour un projet, notre population ne lâche pas le morceau. Rappelons que le comité Pour une école secondaire à Prévost a recueilli plus de 6 000 signatures en faveur du projet. »

L’école secondaire sera construite sur un terrain boisé récemment acquis par la Ville de Prévost, entre la rue Principale et la rivière du Nord, au nord du ruisseau Marois. L’établissement scolaire fait partie d’un projet d’infrastructure plus ambitieux qui com-prendra un centre communautaire, une bibliothèque et des bureaux administratifs de la Ville.

« Toute notre communauté profitera de cette école. Cela sera extrêmement structurant pour Prévost et changera même notre identité », a continué M. Germain.

Nature et apprentissage

Bruno Laroche était également enthousiaste pour les jeunes Hippolytois. « On va y retrouver rivière et forêt. On est au bout du Parc régional de la Rivière-du-Nord. C’est vraiment un milieu d’apprentissage de premier ordre pour nos jeunes. »

« Je suis reconnaissant de voir que le gouvernement continue de voir les régions comme des membres importants de la communauté », a ajouté le préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord.

Marguerite Blais était aussi très émue de l’annonce. « Les enfants, c’est très important, et les liens intergénérationnels sont également très importants. On a vu qu’il y a cette explosion dans les Laurentides de jeunes familles qui viennent habiter. On veut vivre localement. »

Guylaine Desroches a tenu à souligner l’implication du comité citoyen Pour une école secondaire à Prévost et de sa porte-parole.

« Madame Durocher : merci! Merci de vous être fait insistante avec vos compatriotes. C’est une vingtaine d’années à travailler sur ce dossier. »

« Sachez que l’annonce de cette école-ci ce matin n’en est qu’une parmi les autres qui viendront sans doute. En fait, j’ai passé ma liste de commande ce matin », a ajouté la directrice du CSSRDN.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin