Quelque 110 personnes au souper-bénéfice

André Genest, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, Jacques Gariépy, maire de Saint-Sauveur et, à l’arrière, Claude Charbonneau, maire de Saint-Adolphe-d’Howard. PHOTO: Courtoisie
Quelque 110 personnes au souper-bénéfice
Journal Accès
Actualité

Fondation des Écoles Primaires de Sainte-Marguerite–Estérel

Le souper-bénéfice de la Fondation des écoles primaires Sainte-Marguerite–Estérel s’est tenu le 10 mai dernier à l’École Hôtelière des Laurentides, à Sainte-Adèle, sous la présidence d’honneur d’André Genest, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut.

L’événement a rassemblé 110 personnes. Notez que l’année 2018 marque le 15e anniversaire de fondation de l’organisme. C’est en effet le 11 juin 2002 que la Fondation des écoles primaires de Sainte-Marguerite-Estérel a vu le jour.

Celle-ci a pour but de venir en aide aux enfants des écoles primaires Mgr-Lionel-Scheffer et Mgr-Ovide-Charlebois, situées à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, des élèves de la maternelle à la sixième année. L’objectif est de mettre sur pied des projets qui amélioreront leur qualité de vie des enfants et ainsi favoriser leur apprentissage.

La Fondation travaille étroitement avec le conseil d’établissement afin d’établir les projets prioritaires pour les enfants de l’école.

Quelques réalisations

Depuis 2005, la Fondation a remis, à la fin de chaque année scolaire, des prix de 350 $ à trois élèves méritants de sixième année, afin de payer les coûts liés à l’entrée au secondaire. Par ailleurs, depuis 2015, à l’heure du dîner, les enfants bénéficient d’ateliers d’apprentissage de différentes formes d’arts, soit la peinture, la sculpture, le fusain. Ce projet est possible grâce à Barbara Daubin, qui donne de son temps pour permettre aux élèves de réaliser leur potentiel. La Fondation paye tous les coûts des matériaux.

«Afin de développer le côté artistique des élèves, en septembre 2017, avec la collaboration du Club Optimiste, nous avons mis sur pied des cours de chant choral pour les deux écoles. Avec la collaboration du Club Optimiste, nous avons fait l’acquisition d’un synthétiseur qui servira dans ces cours», donne en exemple le président et fondateur de la Fondation, Robert Auger.

Bien d’autres projets sont sur la table, notamment la dernière phase du projet de parc-école, qui est en cours de réalisation et qui nécessitera des investissements majeurs. Ce projet sera complété d’ici 2018 en collaboration avec la Municipalité de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, la MRC des Pays-d’en-Haut, le gouvernement du Québec et les Amis de la Fondation.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X