Sainte-Anne-des-Lacs : La nouvelle caserne officiellement en activité

Sainte-Anne-des-Lacs : La nouvelle caserne officiellement en activité
Valérie Maynard
Actualité

Un peu plus d’un an après la première pelletée de terre et quelques démêlés avec l’entrepreneur responsable de sa construction, la nouvelle caserne de pompiers de Sainte-Anne-des-Lacs est finalement en activité. Lundi, son inauguration a été soulignée en grande pompe, devant pompiers, élus et dignitaires, dont la ministre responsable des Laurentides, Christine St-Pierre.

D’entrée de jeu, Mme St-Pierre a rappelé l’importance du projet — 1,8 million de dollars — pour lequel le gouvernement a contribué à hauteur de 1 141 418 $. Cette aide financière provient du volet RECIM du Programme d’infrastructures Québec‑Municipalités consacré uniquement aux projets d’infrastructures à vocation municipale et communautaire. La contribution de la Municipalité s’élève à 614 610 $.

« La Municipalité est désormais en mesure de répondre aux besoins de l’ensemble de la population. Ce nouveau bâtiment contribuera également au maintien et à l’amélioration des infrastructures collectives, en plus d’accroître la qualité de vie et la sécurité des citoyens et des pompiers de Sainte-Anne-des-Lacs », a déclaré Mme St-Pierre. Le député de Vimont, et lui-même Annelaquois, Jean Rousselle, était également présent. « Sainte-Anne-des-Lacs a maintenant une nouvelle caserne de pompiers installée dans un bâtiment sécuritaire et répondant aux normes en vigueur », a-t-il ajouté.

Un chantier parsemé d’embûches

Le chantier de construction de la caserne, qui devait au départ s’échelonner sur quelques mois seulement, aura finalement été plus long que prévu en raison d’un litige survenu entre la Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs et l’entrepreneur responsable du projet, Gestion de projets CDR (Denis Rocheleau). Des travaux non autorisés (dynamitage et remplissage) pour lesquels l’entrepreneur réclamait des frais de 100 000 $ à la Municipalité étaient à l’origine de ce litige.

En septembre, une entente hors cour survenue entre les deux parties est venue mettre un terme au conflit, permettant la reprise (et la finalisation) des travaux. « C’est réglé. On a réussi à passer au travers », a commenté la mairesse.

Sans divulguer de montant, Mme Laroche a admis que le budget initial prévu pour la construction de la caserne avait été dépassé d’un peu moins de 10 %, ce qui, dans les circonstances, demeure raisonnable, a-t-elle ajouté.

Située à proximité de l’hôtel de ville, la nouvelle caserne de pompiers est suffisamment grande pour loger quatre camions et entreposer de l’équipement d’urgence dans la section garage. Le nouveau bâtiment, « le plus grand jamais construit sur le territoire de Sainte-Anne-des-Lacs », a souligné la mairesse, comprend également les bureaux de l’administration et une cuisinette ainsi que plusieurs salles destinées à différents usages, dont la tenue de réunions et le rangement de matériel. D’autres interventions ont été réalisées dans le cadre de ce projet, notamment l’installation d’un toit blanc pour bénéficier d’un bâtiment durable. Les pompiers ont officiellement emménagé dans leur nouvelle caserne le 21 novembre dernier.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X