pub de recyclage
|

Suspension des visites dans les installations

Par Production Accès

CISSS des Laurentides

France Poirier – Le 14 mars dernier à la suite du point de presse du premier ministre François Legault et de la Direction de la Santé publique du Québec, il a été ordonné de suspendre toutes les visites dans les installations de santé.

 

Ainsi, la présidente directrice générale du Centre intégré de santé et des services sociaux des Laurentides, madame Rosemonde Landry, a immédiatement demandé la suspension des visites, et ce par mesure préventive, dans les endroits suivants :

• Les centres de réadaptation

• Les centres hospitaliers

• Les CHSLD (centres d’hébergement et de soins de longue durée)

• Les résidences privées pour aînés

• Les ressources intermédiaires et de type familial

Par cette décision, le CISSS des Laurentides respecte ainsi les consignes émises par le gouvernement qui a pour but d’assurer la santé et la sécurité des personnes les plus vulnérables.

Quelques exceptions

Des mesures d’exception peuvent s’appliquer pour les visiteurs de causes humanitaires dont :

• Unité de soins de fin de vie, unité des soins intensifs (1 visiteur à la fois)

• Unité des naissances (conjoint\conjointe de la mère)

• Unité de pédiatrie (un parent par enfant)

Toutes les exceptions devront faire l’objet d’une autorisation de l’assistante-infirmière chef de l’unité. Les visiteurs autorisés devront respecter les consignes de protection.

La direction du CISSS des Laurentides souligne mettre tout en oeuvre pour protéger les usagers et la population et soutenir son personnel qui s’efforce de donner quotidiennement des soins de qualité et sécuritaires.

Au moment d’aller sous presse, nous avions trois cas de personnes atteintes du coronavirus dans les Laurentides. Le premier et le troisième cas étaient dans le secteur nord des Laurentides alors que le second était dans le secteur sud de la région. Tous ces cas étaient des voyageurs. Au Québec, le total s’élève à 50.

Pour des informations sur le COVID-19 : 1 877 644-4545

 

L’état d’urgence sanitaire déclaré

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé le 14 mars l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire québécois, et ce, pour une période de 10 jours.

Ce geste permet entre autres :

• d’assurer que les services liés à la COVID-19 fournis par correspondance ou par voie de télécommunication par des professionnels de la santé sont considérés comme des services assurés ;

• de conclure les contrats que le gouvernement juge nécessaires, notamment pour acquérir des fournitures, des équipements ou des médicaments, ou pour procéder à des travaux de construction ;

• de prendre toute autre mesure requise pour s’assurer que le réseau de la santé et des services sociaux dispose des ressources humaines nécessaires.

Rappelons que dans ces derniers points de presse, François Legault a demandé aux personnes de 70 ans et plus de rester chez eux et d’éviter le plus possible les déplacements en plus d’ordonner la fermeture de lieux de rassemblements. Justin Trudeau a aussi annoncé en début d’après-midi le 16 mars, la fermeture des frontières aux personnes qui n’ont pas la citoyenneté ou la résidence permanente canadienne et ce, à compter de mercredi [18 mars]. Pour le moment, les citoyens américains ne sont pas concernés par l’annonce (au moment d’aller sous presse). François Legault encourage aussi les Québécois à aller donner du sang, s’il est possible de le faire.

Le premier ministre du Québec a aussi annoncé la mise en place du Programme d’aide temporaire aux travailleurs (PATT).

Pour les personnes en isolement :

• qui ont le virus

• qui présentent des symptômes du virus

• qui ont été en contact avec une personne infectée par le virus ou qui reviennent de l’étranger

et qui ne sont pas indemnisés par :

• leur employeur

• leur assurance privée

• les programmes gouvernementaux, notamment l’assurance-emploi au gouvernement fédéral

• Les travailleurs visés recevront un montant de 573$ par semaine pour un maximum de quatre semaines.

Le formulaire de demande sera disponible en ligne à compter de ce jeudi

Détails sur www.quebec.ca/coronavirus

 

Ouverture d’une clinique dans les Laurentides

Accès – Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides a obtenu l’aval du ministère de la Santé et des Services sociaux pour ouvrir une clinique désignée COVID-19 dans la région des Laurentides.

• La clinique est accessible sur rendez-vous seulement.

• La clinique désignée COVID-19 se veut une mesure complémentaire pour les cas non sévères. Elle vise à soutenir les hôpitaux, les cliniques de médecine familiale et les équipes de santé publique. La clinique permettra d’éviter l’engorgement des urgences et d’empêcher les personnes malades de se présenter à une clinique médicale.

• Si vous avez des inquiétudes concernant votre état de santé, le CISSS des Laurentides vous invite à communiquer avec la ligne générale
1 877 644-4545. Une infirmière évaluera votre situation et transmettra des recommandations appropriées.

• Si une consultation médicale est requise, l’infirmière vous dirigera afin que vous puissiez obtenir un rendez-vous.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août