|

Le Carré des Saveurs: la distinction à tout point de vue

Par Martine Laval

Frédéric et Aline Milano ont quitté leur village près de Marseille dans le sud de la France, pour venir s’installer dans ces Laurentides qu’ils affectionnaient tout particulièrement. 

Une idée en tête: offrir à leur nouvelle clientèle une cuisine raffinée, exécutée dans la pure tradition des meilleures tables.

 

Au Carré des Saveurs, tout est fait maison de l’entrée au dessert, à partir de produits fermiers, fruits de notre terroir, cuisinés de façon impeccable avec créativité et raffinement, sans aucun avatar. «Ce que je désire d’abord et avant tout, c’est que les gens assis à table soient heureux» affirme de son accent chantant, le chef-propriétaire Frédéric Milano.

 

D’abord, le premier coup d’œil est accueillant avec sa jolie terrasse ceinturée d’une petite  barrière en bois blanche et ses tables bien dressées, juste en face de l’église et du parc, en plein cœur de Saint-Sauveur. Lorsqu’on entre, on est enveloppé d’une ambiance douce de bois et de pierres aux tons subtils et reposants. Sur le mur de pierres, des ardoises où sont affichés le menu, une belle sélection de vins au verre ou à la bouteille, à des prix tout à fait amicaux, considérant la qualité proposée. À table, une disposition distinguée jusque dans le moindre détail.

 

Servi avec distinction et descriptions mettant l’eau à la bouche, je déguste un verre de rosé Château la lieue – un syrah-grenache généreux (8,25$) -, en attendant le Flan de moules aux poireaux, surmonté d’une feuille de basilic croustillante et d’un bâtonnet feuilleté craquant dont je me délecte les yeux clos, tant les saveurs sont subtiles, la texture du flan douce en bouche et les moules incorporées cuites à point. Puis c’est accompagné d’un Petit Chablis – Chardonnay 2010 odorant et frais (10,75$) -, que je déguste le Carbonara de gnocchis à la pancetta et aux champignons, monté d’un œuf cru en coquille pour lier le tout. C’est alors qu’on déroge au raisonnable quand on ne peut s’empêcher de ramasser sur un petit morceau de pain frais et chaud, ce bouquet de saveurs…

 

Je me suis privée de dessert, mais je sais, pour les avoir testés subtilement, que la Tarte Tatin, le Mille-feuilles aux fraises ou aux framboises et le Nougat glacé (6$ à 8$) sont absolument renversants, exécutés avec une créativité gourmande par le chef-pâtissier.

 

Le Carré des Saveurs est ouvert le midi avec son «menu-

budget» abordable bien que raffiné (entre 15$ et 18$), et le soir avec sa Table d’Hôte plus élaborée (entre 33$ et 40$)  pleine de délices papillaires, exécutés dans une  mixité de style classique et moderne alléchant. On me raconte que le Tartare de filet mignon exécuté au couteau par le chef, le Foie gras poêlé à l’érable, le Feuilleté de ris de veau aux morilles, la Poêlée de pétoncles, entre autres mets, font le bonheur des amateurs.

 

Le Carré des Saveurs fait indéniablement partie des meilleures tables de Saint-Sauveur.  S’y attabler est un plaisir, rencontrer et discuter avec les propriétaires Frédéric et Aline, un plaisir, y manger, une expérience inoubliable que je vous souhaite.

 

Ouvert midi et soir sauf le lundi

Le Carré des Saveurs

206, rue Principale

Saint-Sauveur

450-744-1766

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.