pub de recyclage
Xavier-Antoine Lalande
|

La MRC développe un projet de zone d’innovation

Par France Poirier

La mise en place d’un projet de zone d’innovation a été confirmé par le conseil de la MRC de La Rivière-du-Nord en adoptant une résolution lors de sa séance de décembre dernier.

Dans la foulée du projet d’électrification des transports contenu dans le Plan pour une économie verte 2030 du gouvernement du Québec, le Conseil de la MRC de La Rivière-du-Nord a réitéré son intention de mettre en place un projet de zone d’innovation.

La création de la zone d’innovation – Innovation Transport Laurentides – vise le développement de technologies, de composantes et de véhicules électriques autonomes dédiés au transport de personnes et de marchandises.

On rappelle à la MRC que la région des Laurentides a une longue tradition de conception, de développement et d’assemblage de véhicules, laquelle a débuté avec l’usine de General Motors Boisbriand et s’est poursuivie avec un bon nombre d’entreprises de transport toujours actives dans les Basses-Laurentides.

De plus, la MRC se démarque par une culture d’innovation en transport terrestre avancé dans les institutions d’enseignement et de recherche des Laurentides qui avait commencé en 1996 avec la mise sur pied du Centre d’expérimentation des véhicules électriques du Québec (CÉVEQ) à Saint-Jérôme.

« En ayant cette zone d’innovation, on peut attirer des entreprises en ce sens-là. On veut se démarquer au niveau national et même international. On veut travailler avec les autres MRC de la région. Il faut développer les parcs industriels dans toutes les MRC. C’est un projet assez complexe qui doit passer par différents ministères. On est convaincu qu’on a tout pour répondre aux exigences du gouvernement », affirme Xavier-Antoine Lalande, préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord.

Situation géographique avantageuse

Le préfet de la MRC soutient que l’un des éléments est l’électrification des transports, mais il y a aussi les transports innovants et leur planification intelligente. On peut aussi retrouver l’aéronautique dans cette zone d’innovation.

« Le gouvernement nous demande de développer des partenariats avec des entreprises privées, des institutions pour que ce soit un projet englobant. Par la situation géographique des Laurentides, la MRC de La Rivière-du-Nord devient un endroit très stratégique. Que ce soit par la présence de l’aéroport de Mirabel, de la jonction avec les autoroutes 15, 50 et 13 ainsi que la route 117, nous sommes dans un lieu extrêmement stratégique du Québec pour le transport », souligne le préfet.

Il estime que la région répond à l’ensemble des critères nécessaires à la pérennisation d’une zone d’innovation, notamment par la présence de trois centres collégiaux de transfert de technologie, d’un centre de recherche et d’essais automobile, d’un campus universitaire, d’un centre de formation du transport routier ainsi que de la proximité d’un pôle aéronautique de calibre mondial. « Par ailleurs, le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) indique que les territoires les plus attractifs sont ceux dont les niveaux de croissance démographique sont les plus élevés, ce qui est notamment le cas pour les territoires de Mirabel et de La Rivière-du-Nord », précise Xavier-Antoine Lalande.

La MRC de La Rivière-du-Nord avait joué un rôle de facilitateur auprès des partenaires dès l’annonce du déploiement de zones d’innovation, mais la pandémie avait mis cette initiative en veilleuse. Le conseil relance donc ce projet.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin