(Photo : Courtoisie André Bernier)
Daniel Martineau, Danny Berger, Normand Desjardins et Gaétan Lapointe du Complexe Vieux Shack, avec les nouveaux propriétaires, Richard Veilleux, vp finance; Maxime Plante, directeur général; et Jonathan Pion, chef exécutif de L’Usine Restaurant Bar.
|

Souvenirs de 27 années au centre-ville

Par France Poirier

Véritable institution à Saint-Jérôme, le Vieux Shack est maintenant la propriété d’une nouvelle équipe : L’Usine Restaurant Bar.

Après plus de 27 années d’opération, le Vieux Shack est devenu une des plus grosses boîtes d’animation du Québec. « Plus de 2 millions de personnes ont traversé nos portes, accueillies par plus de 1 200 employés qui y ont travaillé au fil des années », souligne Danny Berger, l’un des propriétaires fondateurs.

Quelques milliers de spectacles ont été présentés au Vieux Shack. Des chansonniers, des groupes musicaux, la relève de l’humour et des artistes renommés ont foulé les planches du Vieux Shack.

« Je me souviens de la rue Saint-Georges fermée avec plus de 7 000 personnes pour la visite de Jean-Marc Parent de l’émission l’Heure JMP. Il avait tourné le vidéoclip Vide ton sac directement dans la discothèque au 2e étage. Nous avons aussi dû fermer la rue Saint-Georges lors de la visite de La Compagnie créole pour un événement surprise », raconte Danny Berger.

Lors du passage de La Compagnie créole.

L’équipe du Vieux Shack avec l’équipe de CKMF et Les Grandes gueules. Photo : Courtoisie

Il poursuit : « Nous avons vécu de grands moments avec l’ouverture des terrasses printanières avec l’équipe de CKMF. Les Grandes gueules sont venues à trois reprises pour y faire leur émission de radio. On a aussi reçu Yves Larocque l’un des plus grands DJ dans le monde. Il était venu au Shack un mercredi soir. On était en direct sur trois postes de radio simultanément. Dans le temps, c’était Énergie et CKOI, les deux plus grosses stations au Québec, et on était évidemment aussi sur CIME-FM. Ce sont des choses qu’on ne verra plus jamais. »

Danny Berger soutient qu’il pourrait écrire un livre sur ces 27 années et les nombreux événements qui ont eu lieu au Vieux Shack. Outre les spectacles, il souligne que de nombreuses demandes en mariage se sont faites à cet endroit, ainsi que des soirées de mariage.

Plus d’un demi-million de dollars ont été amassés pour de nombreuses causes à travers des soirées et galas festifs. Le Vieux Shack a aussi obtenu plusieurs reconnaissances Zénith et régionales pour ses restaurants, ses investissements ou son implication sociale avec deux prix Jérôme Le Grand.

« Des tonnes et encore des tonnes de plaisir, de belles rencontres et de merveilleux souvenirs pour tous ceux qui ont eu la chance de venir s’y amuser, d’y avoir travaillé ou d’en avoir été les propriétaires. C’est avec grande fierté que nous cédons notre place à une nouvelle équipe énergique : L’Usine Restaurant Bar. Par ailleurs, nous continuerons d’opérer le Bar Lucky Luke II et le Tapis rouge qui sont dans le complexe. Aussi, le bar La P’tite grenouille continue ses opérations », ajoute Danny Berger.

 

Lors du passage de La Compagnie créole. Photo : Courtoisie

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.