|

La sexualité des 60 ans et plus

Par Production Accès

La recherche du plaisir devient notre guide

Ce texte s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes. À notre âge a-t-on le choix ? Certainement puisque nous sommes les mieux placés pour savoir ce que l’on veut et ne veut surtout pas dans ce domaine. Avant, je n’ai jamais eu de relations sexuelles sans être amoureux. Êtes-vous prêt à attendre,  attendre… tout en séchant et ratatinant sur un banc dans un parc, pour combien d‘années ?

 

La plupart d’entre vous désirent de la douceur, de la tendresse et de l’affection (DTA) et espèrent qu’un jour l’amour suivra. Le tout demande réflexion et cheminement surtout si je n’ai pas le goût de retomber en amour– le choix est simple – sommes-nous idéaliste ou réaliste ? Réellement peut-on choisir entre les deux comme si nous avions encore 40 ans. Que recherche-t-on vraiment après 60 ans ? Aujourd’hui, est-il toujours nécessaire pour être heureux de vivre l’amour fou et performant ? Le plaisir peut devenir alors notre guide !

Est-ce que les hommes et les femmes recherchent les mêmes choses, probable-ment, mais le comment et le pourquoi seront nuancés différemment. La plupart cherchons le bon compagnon ou compagne ayant les mêmes intérêts pour le côté social et les sorties, une bonne écoute, mais accepter les travers de l’autre sans restrictions, il reste une marge. Nous avons nos moments de solitude et de liberté et nous avons tous notre face cachée de la lune.

L’équilibre, le respect, le support et le DTA sont la base d’une relation sincère, solide et remplie d’affection. Alors lorsqu’il ne reste qu’à choisir l’endroit où on veut « baiser », le PLAISIR nous guide et nous attend, c’est le moindre de nos soucis puisqu’on se sent sécure. Beaucoup de gens qui se  forment en couple après 60 ans restent chacun chez soi; le pourcentage de réussite pour ce type d’entente augmente significativement puisque cet arrangement permet surtout de protéger l’amitié qui est à l’origine de ce bonheur – chacun respire et a du temps pour soi. Que dire des gens qui ne sont plus intéressés à la CHOSE ?

Peu importe les raisons, s’ils sont heureux et non aigris – un jugement négatif serait déplacé –  chacun son histoire… En terminant, ne pas oublier de se protéger – et – un non c’est un non ! Je salue en passant mon ami Claude qui a 80 ans et se redécouvre sexuellement avec une amie qu’il connaît depuis 20 ans !

 

Suzanne St-Michel est membre de la Table des aînés des Pays-d’en-Haut et de son comité de communications et membre du CA de Prévoyance envers les aînés; elle est également Présidente de la Rencontre de Sainte-Marguerite et membre du CA de l’Office municipal d’habitation (OMH) de la MRC des Pays-d’en-Haut.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.