|

L’art de vivre selon les saisons

Par Production Accès

Laurie Fournier (Designer intérieur chez Atelier Laurier)

Dans le concept d’aménagement, le lien étroit entre l’intérieur et l’extérieur dicte l’harmonie d’un espace. Les concepts les plus primés dans l’aménagement sont souvent soulignés par une ligne étroite entre l’extérieur et l’intérieur. Après tout, la beauté que nous apporte un espace aux grandes fenestrations n’a rien de comparable.

Je suis d’avis qu’un espace bien réussi n’a pas besoin de beaucoup de choses, mais surtout de belles choses. La beauté qu’on trouve naturellement dans son environnement a tout avantage à être exploré de plus belle. Les saisons peuvent apparaître comme des contraintes dans plusieurs facettes de l’aménagement, mais lorsqu’on les comprend, celles-ci peuvent alimenter d’autant plus notre espace. Ne rêvons-nous pas tous d’un été sans fin où nos espaces sont marqués d’une fusion entre l’intérieur et l’extérieur, où les cours extérieures infinies se transforment en espace foyer réconfortant à la venue de l’hiver.

Les défis de l’hiver

La baisse des degrés nous invite à nous mettre à l’abri et à nous mettre au chaud. Entrer dans nos maisons pour s’y retrouver, c’est alors le temps idéal pour y porter une attention particulière afin de s’y sentir ressourcé. Naturellement, cette floraison de notre environnement nous apporte quelques maux de tête au printemps. C’est pourquoi il peut s’avérer pertinent de planifier son espace avec un professionnel qui nous guidera dans nos choix afin de concevoir un espace résistant et harmonieux.

Le concept extérieur fait partie intégrante des concepteurs. Il est souvent primé et valorisé dans les conceptions. Nos firmes d’architectures et design sont habituées de prendre en compte les fluctuations extrêmes des températures en misant sur l’architecture résiliente. Nos hivers nous forgent en tant que concepteur à comprendre la lumière changeante avec les saisons et la matérialité dansante entre ces changements de température qui la font craquer, torde et même se modeler.

Il ne faut pas oublier la coloration de notre environnement qui est vivement reflété dans nos espaces, d’où l’immense pertinence d’apport de bois dans nos maisons afin de maintenir cette chaleur vivante et conviviale. L’hiver porte son lot de contraintes, mais tout autant que la chaleur de l’été qui, à l’inverse, humidifie et réchauffe ces surfaces.

L’intégration de ces qualités ou contraintes, comme vous en jugerez, commence surtout par la compréhension de ceux-ci. Il faut prendre le temps de regarder l’environnement qui vous entoure. On peut se laisser inspirer par des éléments existants, tels que les plantes ou la végétation, pour alimenter son espace intérieur ou, à l’opposé, ajouter des coussins extérieurs et des couvertures pour apporter son confort à l’extérieur. Jouez avec les compositions. Laissez-vous inspirer !

Atelier Laurier : Alaurier.com

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.