Concours Amat’Art

Concours Amat’Art
Martine Laval
Culture

La fierté du défi relevé!

Dimanche dernier à la petite chapelle du lac Rond à Sainte-Adèle avait lieu le concours Amat’Art, le rendez-vous annuel des musiciens adultes amateurs. Endroit charmant au sein duquel l’acoustique est tout à fait propice à la musique, dix personnes ont osé se lancer le défi de jouer devant public.

Trac au ventre, souffle court

Les personnes inscrites au concours ont appris la musique dans leur enfance ou leur jeunesse, l’ont abandonnée pendant des années voire des décennies puis, un jour, par amour, intérêt ou défi personnel, décident de la remettre à l’agenda de leur discipline de vie.

Afin de pousser la bravade et ancrer leur détermination, c’est le cœur battant la chamade, le trac au ventre, les mains tremblantes, le souffle court, que chaque musicien et musicienne amorça les pièces choisies et pratiquées maintes fois jusqu’à en retenir la partition par cœur pour ajouter au défi pour certains. Bach, Chopin, Brahms, Mozart, Saint-Saëns et compositeurs plus contemporains n’ont peut-être pas été joués parfaitement, mais certes avec cœur et désir d’offrir le meilleur de soi malgré la nervosité. Chapeau!

Que des gagnants

Matinée agréable et inspirante au bout de laquelle chacun fut récompensé pour l’effort encouru et le défi relevé, deux d’entre eux le furent toutefois plus largement, les incitant à pousser plus loin la note.

Louise Bessette, pianiste, concertiste, titulaire d’une classe de piano au Conservatoire de Musique de Montréal, et Isabelle Bozzini, violoncelliste, chambriste passionnée, membre fondatrice et codirectrice du quatuor à cordes Bozzini qui se distingue sur la scène nationale et internationale, étaient les deux juges du concours. Elles ont remis à chaque musicien une évaluation écrite de sa performance accompagnée de commentaires constructifs et de conseils appropriés suggérant des pistes de travail, afin d’améliorer son jeu et ainsi évoluer harmonieusement dans sa pratique musicale.

Bien que chaque personne ait reçu des billets de concert et des bons d’achat pour des partitions de musique de la part des partenaires du concours, c’est avec fierté qu’André Beaudoin, piano, et Françoise Tardy, guitare, se sont vus mériter des honneurs encore plus généreux.

C’est ainsi que Madile Puijalon, fondatrice et directrice artistique de l’événement, offre la possibilité, pour le premier, d’organiser un concert à son goût dans sa salle de concert privée, et le camp de musique CAMMAC dans les Laurentides offre une semaine tout compris à la deuxième.

À vos instruments!

Le concours Amat’Art est une opportunité extraordinaire de se réaliser et de voir ses efforts et sa détermination récompensés.

Donc aux intéressés : débutez votre pratique dès maintenant pour l’an prochain!

Quant à ceux et celles qui se demandent s’il est possible de reprendre une passion mise de côté pendant bien des années… voici la preuve que le seul obstacle que l’on se met est celui que l’on se crée dans sa tête!

À vos instruments et à l’amour de la musique!

www.amat-art.org

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X