pub de recyclage
(Photo : Max Picard)
David Goudreault sera à Sainte-Adèle le 29 février.
|

David Goudreault : En humour et en poésie

Par daniel-calve

Tout en humour et en poésie, le slameur, poète et romancier David Goudreault sera sur la scène de la Salle Augustin Norbert Morin de Sainte-Adèle, le 29 février, afin de partager sa passion pour la littérature québécoise.

C’est au-delà de ses espérances que l’artiste réussit à séduire le public québécois avec la formule unique de son spectacle Au bout de ta langue. « Au départ, je pensais ne faire que quelques représentations et on est déjà rendu à 3 ans de tournée. On a fait au-dessus de 150 dates dans les salles et des centaines de représentations scolaires. Le succès de ce drôle de spectacle est vraiment une belle surprise », se réjouit David Goudreault.

En conjuguant la poésie avec l’humour, l’artiste donne à son spectacle une couleur incomparable.

Il n’est d’ailleurs pas surprenant qu’il ait remporté autant de prix. « L’idée c’est de rendre la littérature québécoise non seulement très accessible, mais aussi de la célébrer, de montrer qu’elle est grande et complexe sans se compliquer ni la vie ni la tête », dit-il.

Définissant son lien avec la littérature, l’artiste partage avec le public notamment comment il a intégré la littérature québécoise et la place que celle-ci occupe dans sa vie.

Pour donner le goût de lire

Se donnant pour mission première de faire rire et lire, David raconte des anecdotes entourant des textes qu’il a signés ainsi que d’autres écrits qu’il à découvert. « Cela devient parfois très drôle et il y a des moments plus profonds. Mais c’est vraiment un spectacle qui s’apparente à du stand-up comique, car je suis seul sur scène pendant 90 minutes ».

Nous amenant visiter de grands classiques de la littérature québécoise, David affirme être témoin de l’influence de son spectacle sur les spectateurs. « Il y a des gens qui passeront juste un bon moment pendant la soirée et ça va suffire à leur bonheur et au mien, mais il y en a qui repartent avec l’envie d’approfondir, de fouiller un peu et de voir ce qu’ils peuvent découvrir. Il y en a même qui m’écrivent pour avoir des suggestions de lecture », constate-t-il.

Des moments forts

Parmi les moments forts, David improvise des poèmes en utilisant les mots du public. Ce qui ne manque pas de surprendre les spectateurs à tout coup. Partageant des écrits de grands auteurs comme Hélène Dorion et Gérald Godin, il rendra un bel hommage au célèbre Sol lors de la lecture de quelques-uns des textes de ce dernier. Un doux souvenir pour les admirateurs de ce personnage clownesque et inoubliable.

Qu’est-ce qui vous inspire la création de vos textes?

«C’est surtout les relations humaines. Je suis aussi travailleur social de formation, donc je m’intéresse à tout ce qui fait que cela fonctionne ou pas en amitié ou en couple ou en société. Donc je dirais que mon principal champ d’intérêt c’est vraiment les relations humaines ».

Pour information ou des billets : salleanm.com

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août