|

Discussion avec Louis Morissette: Des séries à écouter, des pantalons mous et de la culture

Par daniel-calve

Un peu comme tout le monde, Louis Morissette reste à la maison, fait du télétravail, passe du temps avec sa famille. Il en profite pour travailler les textes du spectacle Les Morissette II, dont la tournée débute normalement le 5 août prochain au Théâtre Lionel-Groulx, et avancer d’autres projets.

 

Justement, l’humoriste, producteur, acteur et scénariste nous parle de deux émissions qu’il a produites, et disponibles présentement sur ICI Tou.tv : La Maison-Bleue et Projet 2000.

Pourquoi, en cette période de confinement, devrions-nous se lancer dans cette comédie à saveur politique? « C’est drôle et mine de rien, ça fait du bien de rire un peu parce que c’est souvent lourd et angoissant par les temps qui courent. Si je me fie aux commentaires qu’on a eu sur les réseaux sociaux, les gens ont du fun et ça leur fait du bien de se changer les idées dans un Québec fictif », affirme Louis Morissette qui a travaillé à l’écriture du scénario en plus d’être le producteur de l’émission.

En 2016, Jacques Hamelin est devenu le 4e Président de l’histoire du Québec indépendant. Il est confronté à de nombreux défis, dont un qui n’est pas le moindre: 25 ans après sa séparation acrimonieuse du Canada, la nation est toujours coincée dans un débat identitaire : est-ce que le Québec devrait retourner au sein du Canada?

Au départ, il s’agissait d’un choix risqué. Le diffuseur, Radio-Canada, ne leur a pas confirmé immédiatement une seconde saison. Plusieurs personnes craignaient que l’émission froisse un peu tout le monde. « Finalement, notre point de vue s’est avéré », affirme Louis Morissette.
« C’est-à-dire que c’est tellement gros, c’est tellement une joke, que personne n’est vraiment froissé. Il y a quelques souverainistes pur et dur qui l’ont mal pris, mais qu’est-ce que tu veux. Il y en a qui ont perdu leur humour en 95 et ça, je ne peux rien y faire ».

Louis Morissette a aussi participé à l’écriture du scénario en plus de produire cette série qui s’adresse cette fois à un public plus jeune. « C’est quelque chose qui va toucher beaucoup les gens dans la vingtaine ou début trentaine. Le public de Julien Lacroix, Yannick De Martino, Mehdi Bousaidan, Catherine Brunet et Julianne Côté, qui sont les acteurs principaux. Ça joue beaucoup sur la nostalgie de 1999 quand on devait tous mourir du bug de l’an 2000. C’est de la comédie pure », souligne Louis Morissette. « Je suis bien content de travailler avec cette gang-là, des jeunes qui me font bien rire », poursuit-il.

Juin 1999. C’est le bal de fin d’année du secon-daire pour la bande. Ses membres ont mis sur pied le PROJET 2000 : des vidéos où chacun
et chacune expose ses objectifs de vie pour les 10 années à venir. Mais un incident qui survient lors de l’après-bal a l’effet d’une bombe ces jeunes qui n’attendront pas 10 ans pour réussir leur PROJET 2000. La série est une idée originale de Julien Lacroix, qui cosigne les textes et agit en tant que coréalisateur. Il tient également le rôle principal.

Pantalons mous et coton ouaté

Comme mentionné plus tôt, Louis Morissette travaille présentement dans le confort de sa maison, une adaptation qui n’est pas trop difficile. « Pantalons mous et coton ouaté, ça représente quand même beaucoup de mes journées en temps normal. Quand j’écris ou que je lis des projets, je ne vais pas au bureau parce que je suis trop déconcentré, alors je reste à la maison. J’ai mon bureau qui me permet de travailler. […] Nos enfants sont quand même grands, 17, 15 et 10 ans. Ils se sont développés des petites projets ».

Il en profite justement pour passer du temps avec eux. « On se lance le ballon, on se lance la balle, on joue au hockey. On s’occupe comme on peut. On essaie de bouger, on prend des marches. C’est plate, mais il y a des situations pires que ça dans la vie. On est en santé et ça va passer. »

La culture à la rescousse, mais aussi en difficulté

L’humoriste est témoin de la place importante que la culture prend en ces moments difficiles, pour se changer les idées. « Je pense que c’est un moment aussi où les gens ont davantage accès à des artistes qu’ils aiment. Je prends exemple sur Véronique et moi : on a plus de temps, on peut répondre à plus de personnes, on fait des trucs en direct, ça nous permet d’être bien présents ».

Louis Morissette adapte facilement sa façon de travailler dans les circonstances, mais il est pleinement conscient que pour l’industrie du spectacle, c’est tout autrement. « C’est une catastrophe. Les spectacles sont reportés ou vont être annulés. Pour ce qui est des magazines ou des livres, il n’y a presque plus personne qui achète de la publicité, parce qu’il n’y a pratiquement rien à vendre ». Pour son entreprise, c’est vraiment dramatique, mentionne-t-il. « Mais on va se réinventer, on va trouver une façon de rebondir ».

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.