Éliane Aylestock au Festival de Cannes

Éliane Aylestock au Festival de Cannes
Thomas Gallenne
Culture

Faire court peut mener loin…

Le rêve devient réalité pour la jeune réalisatrice du court métrage Perte d’identité’, Éliane Aylestock, sélectionnée dans la catégorie Short Film Corner, qui se tiendra durant le Festival de Cannes, du 16 au 26 mai prochain.

Teed est persécuté par une image qui le hante dans son esprit. Puis, de manière inconsciente, il fait un pacte avec le Diable afin d’échanger sa mémoire contre son identité. Au réveil, il s’aperçoit que son souhait est devenu réalité. Voici en quelques mots le synopsis du court métrage de 13 minutes réalisé par Éliane

Aylestock et achevé en 2011.

Une réalisatrice aux anges

On ne parle pas d’Hollywood, mais de l’état dans lequel se trouve Éliane Aylestock: «Je suis sur un gros nuage! Ce projet me tient à cœur depuis des années. J’ai eu l’idée du scénario en 2007, puis j’ai fais une levée de fonds pour le financer en 2009, j’ai commencé la production l’année suivante pour le finaliser l’an passé. J’ai retravaillé la bande audio pour l’envoyer à Cannes.»

Organisé chaque année par le Festival de Cannes, le Short Film Corner est l’indispensable rendez-vous autour du court métrage. Depuis 2004, producteurs et réalisateurs de court métrage choisissent le Short Film Corner pour présenter leurs films, concrétiser des rencontres et engager des actions déterminantes pour leur carrière future. «Les gens vont là pour construire leur réseau professionnel. Je fonde beaucoup d’espoir et d’attente», conclut Éliane.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Culture

X