Elizabeth Blouin-Brathwaite, chaleur, rythme et envoûtement

Elizabeth Blouin-Brathwaite, chaleur, rythme et envoûtement
Martine Laval
Culture

Diffusions Amal’Gamme

Elizabeth Blouin-Brathwaite enflammera les planches de l’intime salle Saint-François-Xavier le samedi 30 mai, en tant qu’artiste à part entière et en possession de tous ses moyens musicaux. «Je veux que le public entre dans mon univers et je désire leur offrir un spectacle chaleureux, très rythmé et envoûtant», souhaite la chanteuse.

Aujourd’hui jeune femme-artiste d’expérience, Elizabeth Blouin-Brathwaite se sent prête à se lancer tête première dans sa propre aventure. Née dans la musique entre Johanne Blouin et Normand Brathwaite comme parents, Elizabeth possède une intelligence musicale qui lui permet de toucher multiples styles. Composition, interprétation, arrangements, elle comprend tout d’instinct. Inspirée par sa mère chanteuse et son père musicien multi-instrumentiste, celle qui est montée sur scène pour la première fois à l’âge de quatre ans y a grandi, en plus de côtoyer multiples grands artistes de tous genres, ici et ailleurs. Au travers de tout ça, elle s’est développé un style qu’elle est prête à offrir à un public qui la voit sur scène depuis de nombreuses années en tant que choriste, rarement à  l’avant-plan.   

Dotée d’une voix puissante lui permettant d’explorer tous les répertoires, et possédant la musique dans le sang, Elizabeth est prête aujourd’hui à 29 ans, pour la grande aventure solo. «Maintenant que je me sens formée vocalement grâce à ma mère, je prends plus la direction de mon père en avançant dans le métier», m’explique la chanteuse qui joue également du piano, des percussions, et adore particulièrement l’énergie des congas, influence définitivement paternelle.  

En spectacle le soir du 30 mai, elle se fera Soul, Motown et Funk dans ses arrangements des chansons qu’elle aime interpréter, en plus de présenter ses nouvelles compositions, accompagnée de François Therrien au clavier et Jean-François Forget à la batterie. « Je me mettrai peut-être au piano, mais je serai définitivement aux percussions!» Plein feux sur celle que l’on aura très certainement plaisir à découvrir!

Elizabeth Blouin-Brathwaite: Samedi 30 mai, 20h

Salle Saint-François-Xavier 994, rue Principale à Prévost  •  450-436-3037  •  www.diffusionsamalgamme.com

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X