(Photo : Chloé Mcneil)

Gab Forest lance un premier album country

Par Marie-Catherine Goudreau

L’auteur-compositeur-interprète, originaire de Prévost, Gab Forest lance le 31 mai son premier album à saveur country, Toujours mieux en solo.

Vous connaissez peut-être Gab Forest de son passage à Mixmania en 2012 ou pour son parcours à La Voix en 2020.  L’artiste a également fait paraître plusieurs projets musicaux, notamment Clyde Forest, où il explorait davantage le rap. C’est depuis quelques années que Gab Forest a découvert le country, où il s’est rapidement retrouvé, dit-il.

« C’est mon premier album complet, et je suis vraiment fier de ça ! Beaucoup de gens qui ont des sons uniques ont travaillé sur cet album : Michel Francoeur, Doug St-Louis et Adamo. On est allé cherché un bon mélange de sons country plus traditionnels, mais avec l’attitude du hip hop », explique Gab Forest.

L’album s’est construit assez rapidement. Au départ, ça devait être seulement un EP, avec des chansons sur lesquelles il travaillait depuis janvier dernier. « Plus ça avançait, plus on se disait : pourquoi ne pas faire un album ? » Puis, la collaboration avec Doug St-Louis a été très fructueuse. « Pendant deux semaines, on était toujours en studio toute la journée. C’est ce qui fait qu’on est vraiment fier de cet album. »

La simplicité du country 

Le country gagne de plus en plus en popularité avec entre autres le festival LASSO à Montréal, les artistes comme Matt Lang au Québec, Luke Combs et Chris Stapleton par exemple. Pourquoi ce style rassemble autant de personnes, selon Gab Forest ?

« Dans les dernières années, on était beaucoup dans l’électro, le techno. Je pense qu’en ce moment, en tant que génération, en tant qu’humains, on a besoin d’un retour aux sources. Avec tout ce qui se passe dans le monde, de revenir à la base : l’amour, la famille, la maison, passer du temps avec les gens qu’on aime. Ça fait du bien à l’âme. »

– Gab Forest

Selon lui, il y a deux types de chansons country : celles sur l’amour, la famille et celles sur le party et « on boit de la bière entre chums » ! « Les deux s’appliquent autant dans le retour aux sources. Je pense que les gens ont besoin de ça en ce moment. Quand je me suis mis à écouter du country, c’est comme devenu une drogue. De plus en plus de gens vivent la même chose je pense. Ça ramène un côté simple et naturel à la vie. Ça nous aide à nous évader. »

L’artiste a toujours aimé exploré les différents styles de musique. Avec un père guitariste de métal, il a grandi dans le rock et en écoutant une variété de styles musicaux. À 9 ans, il commençait déjà à jouer de la guitare. « Je trouve que le country est le style parfait pour intégrer plein d’autres styles de musique. Tout le monde peut avoir son propre son en country », rapporte-t-il.

La beauté dans les différents styles

Après avoir participé à Mixmania, Gab Forest s’est mis à écrire beaucoup de musique en anglais. « Je voulais me sortir de ce cadre et être autre chose que Gab de Mixmania », dit-il. Il a cherché et exploré plusieurs styles dans les années qui ont suivi : du trap au rock, en passant par le rap.

Pour cet album, Morgan Wallen, Hardy et Luke Combs ont beaucoup inspiré Gab Forest. « J’aime beaucoup aussi ce que Post Malone fait. Il réussit à bien agencer les sons et les sonorités différentes ensemble. Il peut autant mixer le fol, le rap, le country et rock ensemble. » Est-ce que c’est quelque chose qu’il veut faire dans le futur ? « Je pense que ça fait partie de mon identité : je suis un gars tatoué, qui a l’air un peu bad ass, mais je suis un nounours émotif qui aime son monde ! Je crois que ça se représente dans ma musique. »

En marge à la musique, Gab Forest est aussi tatoueur. « Ça me permet de faire mes horaires, de prendre du temps pour ma musique, les shows, les entrevues. J’aime vraiment ce travail et c’est un beau complément ! Ça va toujours rester dans ma vie. »


L’album de Gab Forest Toujours mieux en solo sortira le 31 mai prochain sur toutes les plateformes d’écoute en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mots-clés