Le Mirage de Ricardo Trogi

Le Mirage de Ricardo Trogi
Thomas Gallenne
Culture

L’histoire d’une « dérape » qui pourrait nous arriver…

Le Mirage, c’est l’histoire banale de la famille moyenne québécoise prise dans le tournis du quotidien et d’une quête du bonheur. On suit la descente aux enfers du personnage principal Patrick (incarné par Louis Morissette qui s’est taillé un personnage sur mesure), de sa famille et des gens qui l’entourent. Derrière les apparences se cachent des failles qui, tôt ou tard, finiront par faire craquer l’édifice de ce modèle en apparence parfait. Un édifice bâti sur un modèle de surconsommation ou du « voisin gonflable ». Une spirale insoutenable. Et le bonheur dans tout ça?

Des questions qui sont soulevées courageusement, soutenues par des dialogues qui font rire – souvent jaune, un jeu d’acteurs impeccable et un montage nerveux. On appréciera l’écriture acérée de Louis Morrissette et François Avard, et le style cinématographique de Ricardo Trogi, très efficace, le tout soutenu par une bande sonore aguichante.

Et cette maudite quête du bonheur passe-t-elle inéluctablement par la (sur)consommation, ou tout ceci n’est-il qu’un mirage? Poser la question, n’est-ce pas y répondre?

Un film qui plaira ou qui dérangera, car on pourra s’y reconnaître à certains égards. Mais il est certain que ce film ne laissera personne indifférent.

Lire le point de vue des artisans du film dans l’édition papier de cette semaine.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Culture

X