|

Les recommandations d’Ève

Par Ève Ménard

Coup de cœur

Exposition Van Gogh – Distorsion

Jusqu’au 5 septembre, le Palais des congrès à Montréal accueille la fabuleuse exposition immersive Van Gogh – Distorsion.

Développée en 3 étapes, l’exposition permet autant aux plus vieux qu’aux plus jeunes de s’émerveiller devant le travail de Van Gogh et d’en apprendre plus sur son œuvre. Les visiteurs découvrent d’abord de rares esquisses et illustrations du peintre. Ensuite, ils sont transportés dans la seconde galerie, plus utopique, qui s’amuse à s’imaginer ce que Van Gogh ferait des outils de création moderne. Enfin, on termine dans un univers enivrant et spectaculaire, où on découvre
les plus grands tableaux de l’artiste. La salle est d’ailleurs interactive et baignée par une musique magnifique.

L’expérience transcende les générations et vaut absolument la peine d’être vécue.

À revisiter

Un été à Osage County

Depuis longtemps déjà, je pense à réécouter ce film. Chaque œuvre mettant en vedette Meryl Streep mérite d’être revisitée, mais celle-ci tout particulièrement, est moins connue et pourtant poignante.

À la suite du suicide de Beverly Weston, laissant derrière sa femme Violet, la famille du défunt se rassemble. S’en suit d’une série de conflits et de règlements de compte, un choc des générations et des idées. Adapté d’une pièce de théâtre, le film nous rappelle habilement sa source, notamment lors de dialogues enflammés autour de la table, à l’heure du souper. On y retrouve les meilleures scènes de l’œuvre.

Sur la table de chevet

Mémoire de fille – Annie Ernaux

Annie Ernaux est une femme de lettre française reconnue à travers le monde pour son ouvrage, majoritairement autobiographique. Je traîne ce livre publié en 2016, Mémoire de fille, un peu partout depuis quelques mois. Pourtant, je suis arrivée à n’en lire que quelques pages.

Dans cette œuvre, son auteure fait des allers-retours entre l’été 1958 et son existence actuelle, entre la fille d’hier et la femme d’aujourd’hui. Annie Ernaux replonge dans sa première nuit avec un homme pour comprendre l’onde de choc qui s’est propagée violemment dans son corps à l’époque et qui influence l’écrivaine qu’elle est devenue.

À l’agenda

Lignes de fuite

J’avais beaucoup regretté de ne pas être allée voir la pièce de théâtre Lignes de fuite, que la critique avait louangé. Trois ans plus tard, j’ai enfin une autre chance de plonger dans cette œuvre, cette fois au cinéma. Depuis sa sortie en salle, plusieurs disent qu’il s’agit du film de l’été.

Maternité, écoanxiété, amitié, précarité de l’emploi; les thèmes qu’on y aborde sont d’actualité et se développent par l’entremise d’échanges entre trois amies du secondaire qui, maintenant dans leur trentaine, ont choisi des trajectoires de vie bien différentes.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.