Mont-Tremblant ce souvient

Mont-Tremblant ce souvient
Journal Accès
Culture

Accès fouille les archives des Pays-d’en-Haut à la recherche des meilleurs souvenirs… et notre photographe Denis
Landry témoigne de ce qu’ils sont devenus aujourd’hui!
Comment ont évolué nos écoles, nos fermes, nos hôtels, nos boutiques, nos restaurants?
Attention! Notre voyage dans le temps se poursuit, cette fois avec Mont-Tremblant…

Eh non! Il n’y a pas eu que des chalets à Mont Tremblant. Les premiers habitants étaient des Algonquins venus chasser et pêcher durant la belle saison, pour ensuite retourner dans la région d’Ottawa durant l’hiver. Ils appelaient ce territoire «Manitonga Soutana» signifiant «Montagne des Esprits ou du Diable». Selon eux, la montagne émettait des bruits sourds, comme des grondements et que ceux qui en foulaient le sol, ressentaient les vibrations sous leurs pas. Par la suite, les sociétés forestières arrivèrent au début des années 1800. Le mouvement de colonisation a débuté entre 1872 et 1890 alors que le curé

Labelle avait comme objectif premier de peupler la région de catholiques romains Franco-Canadiens. C’est pendant cette période que le curé Labelle ouvre 29 cantons et 20 paroisses dont Saint-Jovite et Saint-Faustin (1879). C’est le développement du chemin de fer qui a grandement ouvert la route à la montée des colons dans la région.

Le début de la colonisation était

difficile. Les terres s’étant révélées majoritairement  rocailleuses et non-fertiles, les nouveaux habitants ont dû se tourner vers d’autres solutions. L’une d’elles fut le développement de l’industrie touristique.

La chasse, la pêche et la villégiature ont eu raison de l’abandon de l’agriculture.

 

La Paroisse Saint-Jovite, qui au fil de l’histoire deviendra la porte d’entrée pour se rendre au village de Mont Tremblant, se développe rapidement. C’est en décembre 1892 qu’arrive la première locomotive à la gare de Saint-Jovite et que quelques années plus tard, 1904, le service est offert jusqu’à la gare du lac Mercier.

 

Fondé par la famille Wheeler, le Gray Rocks Inn, situé sur la rive du lac Ouimet, ouvre ses portes en 1906. Ce lieu de villégiature, fréquenté par les touristes de tous les coins du pays, connaît un

développement rapide. On y

retrouve de tout: services d’hôtellerie, plage, tennis, golf et même un centre de ski. Aujourd’hui l’emplacement est abandonné et les installations sont endommagées. 

Le 5 mars 1915, la municipalité de Lac-Tremblant-Nord voit le jour. En 1937, Joseph Bondurant Ryan est au sommet du Mont Tremblant et a une vision pour le développement de la région. En 1938, il en devient le premier propriétaire et débute le développement du Mont Tremblant Lodge. Beaucoup de travail s’exécute sur la montagne et en très peu de temps, six pistes sont défrichées et deviennent accessibles aux skieurs. En 1939, Joseph et sa femme Mary inaugurent le premier remonte-pente qui utilisait 4200 pieds de câble et pouvait desservir 250 skieurs à l’heure. C’est finalement en 1940 que la municipalité de Mont-Tremblant obtient son statut officiel.

 

Quinze ans après la mort de Joseph, Mary Ryan vend la Station Mont Tremblant à un groupe financier de Montréal. Vient ensuite bien des développements et déboires qui touchent la Station Mont Tremblant. On y retrouve les traces de la Fédération des caisses d’entraide économique du Québec, la Société de gestion Promodev et la société en commandite Intrawest. Le 22 novembre 2000, c’est l’arrivée des

fusions municipales au Québec. La nouvelle ville de Mont-Tremblant regroupe maintenant les municipalités de Lac-Tremblant-Nord et Mont-Tremblant, la paroisse de Saint-Jovite et la ville de Saint-Jovite. En 2004, les citoyens de Lac-Tremblant-Nord décident de reconstituer leur ancien territoire. Reconstitution qui prend force

le 1er janvier 2006.

 

Source: Société d’Histoire et de Généalogie des Pays d’en Haut.

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X