Paulo Ramos parle du Brésil

Paulo Ramos parle du Brésil
Journal Accès
Culture

…un voyage qui commence à Sao Paolo…

Paulo Ramos est né dans la grande cité de Sao Paolo. Des souvenirs d’enfant jouant de la percussion l’habitent. En effet Paulo vient d’une famille de musiciens et il considère que l’ambiance à la maison était exceptionnelle. Son père jouait de l’accordéon et son frère Toninho est un virtuose de la guitare. Il se rappelle que chaque membre de la famille avait un profond respect en les écoutant. La maison était petite mais toujours pleine de musiciens.

Ève Duhaime

Paulo a commencé à jouer dans la rue avec les copains. Il se souvient des voyages à Uberaba dans la région de Minasminas où son père allait jouer de la musique. Puis ce fut son tour de faire des spectacles à tous les soirs.

 

Sa plus grande influence, son maître, est Vinicius De Moraes, le créateur de la vague samba et bossanova. Ensuite viennent Carlos Jobim, et Joao Gilberto, sans oublier son frère et ami qui vit maintenant au Brésil après une carrière internationale.

«Je suis parti pour Paris à 28 ans. J’ai rejoint mon frère qui vivait là-bas. Et là, j’ai intensifié mes pratiques, j’ai touché la composition, les percussions, la guitare et le chant. Mon frère et moi nous ne nous produisions pas beaucoup et nous vivions de peu. Mais cette nouvelle approche de la musique était d’une grande richesse. D’autres voyages vinrent plus tard mais celui-ci est le plus marquant.»

 

Après une première visite dans les Laurentides, au Jazz Altitude de Val David et à Sainte-Agathe l’été dernier, Paulo Ramos se produira le 8 novembre au Cabaret de A.-N. Morin à Sainte-Adèle. Il est heureux de s’associer à la mission de solidarité internationale de Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM). Pour plus d’informations: 450 569-6470.

  

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X