Le combat de Nancy Brassard contre la démence fronto-temporale

Nancy Brassard est devenue ambassadrice dans cette cause qui est la lutte à la démence frontotemporale. PHOTO: Courtoisie
Le combat de Nancy Brassard contre la démence fronto-temporale
Jean-Patrice Desjardins
Actualité

Société québécoise d’intervention pour les démences fronto-temporales

Inspirée par son expérience avec une maladie dégénérative qui a touché sa mère, la Val-Davidoise Nancy Brassard a pris les choses en main en fondant la Société québécoise d’intervention pour les démences fronto-temporales (SQIDF). Une importante activité de financement est organisée le 27 octobre à Sainte-Adèle.

Lorsqu’on parle de démences, les plus connues sont les maladies d’Alzheimer et de Parkinson. Moins connues sont les démences de type fronto-temporal, en plus d’être souvent confondues avec d’autres formes de maladie. Dans ce cas-ci, ce sont les zones frontales et temporales du cerveau qui sont affectées, ce qui modifie les émotions, la cognition, favorisant des comportements apathiques ou agressifs.

C’est ce qui a frappé la mère de Nancy Brassard, il y a quelques années. Docteure en psychologie du travail, Nancy a appris à la dure ce que c’est que d’accompagner une personne souffrant de cette maladie et a voulu redonner au suivant.

«Je me suis aperçue que j’étais démunie devant ma mère. À chaque visite auprès d’elle, je me remettais en question », explique-t-elle.

Voulant partager son expérience, Nancy s’est spécialisée en neuro-immunologie et est maintenant consultante dans le domaine. « Je me suis rendu compte qu’il n’existait aucune structure pour soutenir les patients et leurs aidants. Même les médecins diagnostiquaient la maladie sans vraiment la connaître. »

Elle fonde une organisation

Elle a fondé la SQIDF en septembre 2016 avec comme mission d’informer, de former et d’outiller les personnes qui vivent, de près ou de loin, une réalité de maladie dégénérative du cerveau, que ce soit personnellement ou dans leur famille.

Elle partage aussi son savoir dans un livre, Petit guide pour grands humains!, où elle explique comment vivre sainement avec une maladie dégénérative ou chronique, comment vivre sa propre maladie ou celle d’un proche.

Le livre aborde tous les aspects de la maladie et du quotidien des malades et de leurs proches, offrant des outils pour réussir à s’en sortir en réduisant autant que possible les impacts sur sa propre santé physique et mentale.

Tout comme la publication du livre, à ses frais, Nancy Brassard fait des conférences et aimerait encourager la recherche médicale, tout en soutenant les proches aidants des malades de ce type de démence.

Fondue à volonté le 27 octobre

Pour financer les activités de son association, Nancy organise une collecte de fonds le samedi 27 octobre à 18h à la salle de l’église de Sainte-Adèle. Une fondue chinoise à volonté, une dégustation de vin, des témoignages, des chansons et une conférence.

Il est possible de se procurer les billets, au coût de 30 $, en composant le numéro

819320-0858 ou en écrivant à info@sqidf.org.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X