(Photo : Maia Schwinghammer)
Les soeurs Valérie Gilbert et Laurianne Desmarais-Gilbert, de Sainte-Adèle, dans les Alpes italiennes.
|

72e victoire en carrière de Kingsbury en Coupe du monde

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury a brillé, samedi dernier, à la Coupe du monde de Chiesa in Valmalenco, en Italie, en remportant l’or. Les sœurs adéloises Valérie Gilbert (14e) et Laurianne Desmarais-Gilbert (17e) ont aussi bien fait.

Fidèle à son habitude, le Canadien n’a laissé que des miettes à ses adversaires à l’épreuve des bosses en parallèle, couronnant sa journée avec une victoire contre le Japonais Ikuma Horishima.

Valérie Gilbert (14e) a atteint les huitièmes de finale en Italie.

 

L’athlète de Deux-Montagnes a amorcé sa journée sur les chapeaux de roues : il avait d’abord signé des victoires convaincantes lors de ses trois premiers duels disputés contre le Suisse Marco Tade, le Finlandais Jimi Salonen et le Suédois Ludvig Fjallstrom. En grande finale, le « King » des bosses avait de nouveau rendez-vous avec son éternel rival Horishima. La course ne s’est toutefois pas déroulée tel que prévu pour le Japonais, qui a été victime d’une chute à son premier saut.

Horishima a pris quelques secondes pour se relever et revenir au bas de la piste, afin de monter sur le podium en compagnie de Kingsbury et du Suédois Walter Wallberg, champion olympique et troisième du jour.

« C’est un sentiment exceptionnel de gagner, surtout après le passage aux Olympiques et la pause qui a suivi. Ce n’est pas le genre de parcours que j’affectionne particulièrement, surtout en raison des bosses plus petites qu’à l’habitude, mais j’ai quand même réussi à me démarquer et j’en suis très heureux », a commenté Kingsbury, à l’issue de l’épreuve. En vertu de ce triomphe, le Canadien trône toujours au sommet du classement cumulatif des épreuves de bosses avec 872 points, soit 92 de plus qu’Horishima, en deuxième place.

Une Adéloise en huitièmes de finale

Par ailleurs, la Québécoise Valérie Gilbert a été la seule autre athlète de l’unifolié à atteindre les huitièmes de finale. La skieuse de Sainte-Adèle a cependant perdu son duel contre l’Américaine Tess Johnson et elle a terminé la journée au 14e échelon.

« Je suis très contente de ma journée en Italie. C’était ma première finale de l’année et je pense que c’est la première fois que je gagnais un duel en Coupe du monde. On a commencé la journée dans les nuages et il y a eu une pause de course de 45 minutes. Finalement, ça s’est dégagé. C’était aussi la première Coupe du monde de ma sœur Laurianne en-dehors du Canada. L’avoir à mes côtés a fait la différence », a commenté Valérie par Messenger.

Laurianne Desmarais-Gilbert et Berkley Brown (d’Aurora, Ontario) ont été défaites d’entrée de jeu et elles ont fini respectivement 17e et 20e.

Les bosseurs concluront la saison des Coupes du monde le week-end prochain, du côté de Megève, en France, où des épreuves de bosses et de bosses en parallèle sont prévues le 18 et 19 mars.

Mikaël Kingsbury, qui vise un dixième globe de cristal, tentera alors de mettre la touche finale à une autre faste saison.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.