Championnats du monde de vélo de montagne

Championnats du monde de vélo de montagne
Mathieu Laberge
Sports

« J’en ai vraiment bavé sur le vélo! » – Alexandre Vialle

En plus d’avoir eu à affronter leurs adversaires, Alexandre Vialle et Maghalie Rochette ont dû faire face à des conditions météorologiques exécrables, vendredi dernier, aux Championnats du monde de vélo de montagne.

Sur le parcours de Vallnord, à Andorre, une petite principauté située entre la France et l’Espagne, les fortes pluies, le froid et le vent ont même forcé les organisateurs à réduire le nombre de tours de certaines épreuves.

Tous deux en action dans les catégories des moins de 23 ans, Rochette (Saint-Jérôme) et Vialle (Prévost) ont respectivement obtenu les 32e  et 37e places.

« C’est une des courses les plus difficiles que j’ai faites. Les conditions du parcours étaient désastreuses et j’ai tout de même pu me faire plaisir, même si je n’étais pas capable de pousser mes capacités physiques au maximum », a commenté Vialle qui s’est mesuré à un peu plus de 80 concurrents.

« J’en ai vraiment bavé sur le vélo. Je suis déçu de mon classement, car je sais que je vaux mieux que ça, sauf que ce n’était pas si mauvais non plus. »

Vialle a été sacré champion canadien plus tôt cette saison aux nationaux disputés à Saint-Félicien. À Vallnord, il a aussi pris part à l’épreuve du relais mercredi.

Le Prévostois, qui a mentionné avoir été ennuyé par les effets de l’altitude du parcours qui se trouvait à près de 2000 mètres, a fait équipe avec Catharine Pendrel, Raphaël Gagné et Raphaël Auclair pour terminer en 8e place sur un total de 23 équipes.

Maghalie Rochette dans l’adversité

L’épreuve féminine des moins de 23 ans a elle aussi été disputée dans des conditions boueuses à un point tel que les athlètes ont terminé l’épreuve avec un retard d’une trentaine de minutes sur le temps qui avait été prévu par les organisateurs.

Ayant accumulé un trop grand retard sur la meneuse, Maghalie Rochette s’est fait arrêter par les commissaires de course à un tour de la fin.

« Juste de compléter les tours, c’était un challenge pour elle », a commenté son entraîneur, David Gagnon, qui était présent aux mondiaux.

« Maghalie a fait de nombreuses chutes, elle a mal partout, son vélo est amoché, sauf qu’elle ne s’est pas blessée sérieusement. »

À son retour au pays, la cycliste s’accordera quelques jours de repos pour ensuite mettre le cap sur Las Vegas où elle prendra part à une Coupe du monde de cyclocross.

En 2015, Rochette coursera dans la catégorie Élite.

Avec la collaboration de Sportcom.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X