Le couple Boies-Sanche fait bonne figure au Ironman d’Afrique du Sud

Joannie Sanche a complété le triathlon en 5 h 5 min, la plaçant 129e au classement mondial chez les femmes et en 24e position dans sa catégorie d’âge (25-29 ans).en 5h05 la plaçant 129e au classement mondial chez les femmes et en 24e position dans sa catégorie d’âge (25-29 ans). PHOTO: Courtoisie
Le couple Boies-Sanche fait bonne figure au Ironman d’Afrique du Sud
Journal Accès
Sports

Accès – Le couple val-davidois Simon Boies et Joannie Sanche a participé au début du mois aux Championnats du monde Ironman 70,3 à Cape Elizabeth, en Afrique du Sud, où il a fait bonne figure.

Joannie a complété le triathlon en 5h5min, la plaçant 129e au classement mondial chez les femmes (sur un total de 1373 femmes) et en 24e position dans sa catégorie d’âge (25-29 ans).

«Le vélo, c’est devenu ma force!, souligne Joannie Sanche. Malgré le long faux plat et les gros vents de face, j’ai dû dépasser des centaines de femmes pour à peine une dizaine qui m’ont dépassée. Il ventait beaucoup, et c’est très mental, le vent. […] Finalement, j’ai atteint l’extrémité du parcours où les dunes ont été une magnifique récompense: un paysage à couper le souffle! Les filles prenaient même le temps de se dire “Wow! Que c’est beau!”»
Simon a pour sa part terminé sa course en 4h45 min, le plaçant 779e au classement mondial chez les hommes (sur un total de 3 675 hommes) et en 173e position dans sa catégorie d’âge (30-34ans). «J’étais émotif lors de mon dernier kilomètre, j’étais content de m’être prouvé que j’avais la forme pour compétionner dans un championnat du monde de triathlon, raconte Simon Boies. Je suis fier d’avoir terminé dans le premier quart au classement général chez les hommes!»

Simon Boies a terminé sa course en 4 h 45 min, le plaçant 779e au classement mondial chez les hommes et en 173e position dans sa catégorie d’âge (30-34 ans). 4h45, le plaçant 779e au classement mondial chez les hommes et en 173e position dans sa catégorie d’âge (30-34 ans). PHOTO: Courtoisie

Fierté pour la région

« Lorsque nous avons lancé Team Ecohab l’année dernière, nous voulions joindre l’utile à l’agréable en offrant une belle visibilité pour l’entreprise et en aidant des athlètes de la région à réaliser leurs rêves et ambitions, s’enthousiasme Julie Hudon, vice-présidente, Écohabitations boréales. Nous n’aurions jamais pu imaginer que notre jersey d’équipe rayonnerait jusqu’aux championnats du monde! Nous sommes vraiment fiers de nos athlètes et comblés de toute cette aventure enrichissante que nous procure Team Ecohab. »

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X