Défi Je Bouge à Sainte-Adèle

Défi Je Bouge à Sainte-Adèle
Mathieu Laberge
Sports

La deuxième édition arrive à grand pas!

La deuxième édition du Défi Je Bouge de Sainte-Adèle aura lieu le 9 mai et l’on sait d’ores et déjà qu’elle sera plus populaire que celle de 2014. En effet, en date du 15 avril, la barre des 400 inscrits avait déjà été franchie pour cet événement de course à pied qui avait attiré 401 coureurs l’an dernier.

Organisé par la Fondation des gens heureux de l’École Saint-Joseph en partenariat avec Événements TopChrono, ce rendez-vous familial a pour objectif d’amasser des fonds pour la Fondation qui finance notamment le programme Je bouge de cette école primaire adéloise, dont la mission est d’offrir aux élèves une séance de sports et d’activités physiques à tous les jours.

«Le succès de l’an dernier a généré une véritable popularité et dès le lendemain de la première édition du Défi, nous savions que nous serions de retour en 2015», explique Philippe Noulard, vice-président du conseil d’administration de la Fondation.

Les épreuves de 5 kilomètres et 10 kilomètres seront chronométrées, tout comme celle de la nouvelle distance de 3 kilomètres. Quant aux plus petits, ils pourront faire le 1 kilomètre en compagnie de leurs parents.

L’épreuve de 3 kilomètres, le Défi des grands, pourra intéresser un nouveau public cible selon M. Noulard. «Le 3 kilomètres est une source de motivation pour les jeunes qui ont fait le 1 kilomètre l’an dernier.»

L’objectif des organisateurs est de réunir 600 coureurs au départ des différentes courses dont le départ et l’arrivée se feront à la Place des citoyens.

Les vertus de l’entraînement

En plus d’amasser des fonds pour la Fondation des gens heureux de l’École Saint-Joseph, le Défi Je Bouge a un effet d’entraînement chez les élèves, tant au sens propre qu’au sens figuré constate Philippe Noulard.

«Les élèves se préparent depuis le mois de février et ils sont initiés à l’entraînement, à la nutrition et ils vont marcher ou courir tous les matins près de l’école. Les élèves comprennent ce qu’est un objectif, mais aussi la routine d’entraînement qu’il faut faire pour l’atteindre. Les professeurs nous donnent des commentaires positifs sur l’engouement que génère le Défi Je Bouge. Les élèves se motivent entre eux. C’est un effet d’entraînement et de dépassement.»

Informations et inscriptions: www.evenementstopchrono.net

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X