pub de recyclage
(Photo : Photos : Rosalie Vermette)
|

Paillé et Sarrazin doubles champions juniors québecois

Par Luc Robert

Les cyclistes Zorak Paillé (Saint-Sauveur) et Julianne Sarrazin (Prévost) ont fait d’une pierre deux coups, en fin de semaine dernière à Saint-Félicien. Ils ont obtenu à la fois les titres québécois de champions juniors sur courte piste et en cross-country olympique.

Paillé, un espoir de 17 ans, a laissé la compétition derrière, au Lac-Saint-Jean.

(Photo : Caroline Boyer)

« Les épreuves se tenaient sur deux jours. Si samedi l’humidité nous a compliqué la tâche, dimanche a été une journée idéale pour s’élancer en sentiers. Samedi, c’était plus individuel, mais dimanche, je me tenais parmi le peloton, avec Maxime Saint-Onge et Mika Comaniuk, avant de filer seul devant. J’ai bien géré mes courses », a expliqué le Sauverois, à son retour à Saint-Sauveur

L’athlète de l’Équipe Plaisirs Gastronomiques et Vélo Pays-d’en-Haut s’est vite retrouvé en terrain connu à Saint-Félicien.

« J’ai roulé sur ce tracé à plusieurs reprises, depuis mes débuts à vélo. Disons que je m’y sentais bien. Samedi, particulièrement, ma bonne forme m’a permis de foncer plus que les autres », a-t-il relaté.

Ainsi, cette double performance de rêve lui permettra d’arriver au Championnat canadien, en juillet prochain à Oro Station en Ontario, gonflé à bloc.

« Je suis maintenant le champion du Québec au XCO et au XCC. La foule a livré des encouragements incroyables, une fois de plus. J’ai maintenant hâte de me mesurer aux meilleurs Canadiens. Il y a deux semaines, à la Coupe Canada de Whistler, je me sentais mal avant la course et j’avais envisagé de ne pas y prendre le départ. Je me suis finalement convaincu et je suis ressorti de là en quatrième place. »

Repos nécessaire

En revenant de la Colombie-Britannique, il s’est accordé un repos d’une semaine, avant d’aller compétitionner au Lac-Saint-Jean.

« Les derniers jours ont été consacrés à la récupération. J’ai pu attaquer Saint-Félicien sans symptôme. En ayant moins d’heures de vélo à mon compteur, je croyais partir avec un désavantage, mais mon repos m’a permis au contraire de rouler au-delà des attentes. »

Pour une deuxième journée consécutive, Zorak Paillé  a été le plus rapide à franchir la distance prévue pour le cross-country olympique, dimanche. Maxime St-Onge (Siboire) a pris le 2e rang de la catégorie junior hommes. Mika Comaniuk (aussi de Vélo Pays d’en Haut) a quant à lui conclu l’épreuve en 3e place.

Sarrazin domine aussi

Du côté féminin, Julianne Sarrazin (Vélo Pays d’en Haut/PG) a récidivé dimanche, elle qui avait remporté la victoire samedi lors de l’épreuve de short track (XCO). À l’issue des cinq tours réglementaires, Catryana Marcotte (Siboire) a conclu l’épreuve avec un retard de 2 min 16 secs de la gagnante prévostoise.

« J’ai connu une fin de semaine merveilleuse. Les bonnes conditions météo m’ont aidée à performer. Je me prépare maintenant pour une Coupe Canada à Sherbrooke, avant la tenue des nationaux en Ontario. Je vais me présenter aux prochaines épreuves en sachant que tout est possible en poursuivant mes efforts », a résumé l’athlète de 19 ans, joint au beau milieu d’une randonnée lundi.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.