Saint-Jérôme en finale

Saint-Jérôme en finale
Sports

Les Panthères sont en mission

Dès le premier jour des séries éliminatoires, aucun observateur n’aurait pu prédire que les Panthères de Saint-Jérôme et le Titan de Princeville s’affronteraient quelques semaines plus tard en finale de la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Respectivement 6e et 7e en saison régulière, ces équipes ont déjoué les prédictions et sont maintenant à quatre matchs d’un championnat et d’une participation à la Coupe Fred Page qui se disputera en Ontario du 24 au 29 avril.

Pourtant, ce scénario ne surprend pas l’entraîneur et directeur général des Panthères, Bill Hattem. «Cette année, les clubs dans le top 8 étaient très balancés. De plus, nos équipes, Princeville et La Tuque étaient en feu à la fin de la saison. On ne se considérait pas comme une formation de 6e place», explique-t-il. Le retour au jeu des blessés et des échanges judicieux ont permis à l’équipe jérômienne d’enfiler 13 victoires en 17 matchs après la période des Fêtes. Cet exploit lui a presque valu un laissez-passer pour les quarts de finale. Les joueurs de Hattem ont continué sur leur lancée en séries battant coup sur coup Kahnawake, Terrebonne et Granby et cumulant une impressionnante fiche de 11 victoires en 14 parties. Lors de la demi-finale, Saint-Jérôme a balayé la série face à Granby. La domination n’a toutefois pas été totale puisque tous les matchs ont été gagnés par la marge d’un but. «La clé, c’est l’intensité, la détermination et le respect du plan de match, souligne le coach Hattem. Il ne faut pas non plus sous-estimer l’effort collectif, c’est vraiment notre force. Notre profondeur nous aide contre les grosses équipes». Hattem reconnaît aussi l’implication de ses piliers à l’attaque Kevin Fiset, Joé Dubé et Marc-André Levasseur qui connaissent de bonnes séries. Pour sa part, le gardien Nicholas Deslongchamps, avec un taux d’efficacité de 2,45, donne beaucoup de difficultés à ses adversaires. Bill Hatem prépare maintenant ses troupes à une longue série face à un club qui ressemble beaucoup aux Panthères de Saint-Jérôme. «C’est une équipe très intense qui est très bien coachée. Il va falloir être à notre meilleur pour les battre», explique-t-il. Les équipes se connaissent peu puisqu’ils n’évoluaient pas dans la même division en saison régulière. Lors des deux matchs, Saint-Jérôme a eu le dessus au compte serré de 4-3 et 3-1.

Après avoir battu Longueuil, détenteur de la Coupe NAPA la saison dernière, et défait en quatre parties Sherbrooke, premier au classement général, le Titan de Princeville n’aura aucun complexe contre le club des Laurentides.

Princeville voudra ainsi mettre la main sur le premier championnat de leur histoire alors que Saint-Jérôme tentera de répéter son exploit de 2001. Cette année, les Panthères avaient été couronnées vainqueurs de la Coupe NAPA et de la prestigieuse Coupe Fred Page.

La finale prend son envol le 6 avril à 19h30 à l’Aréna Melançon de Saint-Jérôme. Elle se poursuivra les 8, 11 et 13 avril. Si nécessaire, les équipes joueront les 15, 18 et 20 avril.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X