|

Ski acrobatique – slopestyle

Par Félix Côté

Philippe Langevin, médaillé d’or à la première manche du Canadian Open Tour

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour voir un athlète de la toute nouvelle équipe du Québec de ski acrobatique – volet slopestyle – briller lors d’un grand rendez-vous. À l’occasion du premier arrêt du Canadian Open Tour, tenu sur les pentes du mont Sima au Yukon le 27 novembre dernier, Philippe Langevin de Mont-Tremblant a remporté la première épreuve de slopestyle de la saison.

Âgé de seulement 15 ans, Philippe Langevin était le plus jeune des 76 participants inscrits dans le volet masculin. Grâce à une manœuvre audacieuse bien exécutée en finale, soit un Switch Dub 9 Bow Arrow, il a récolté un total de 87,41 points.
« Je ne m’attendais aucunement à ce résultat. C’était la première fois que je skiais depuis le mois de juillet, comparativement à la plupart des compétiteurs qui ont accès plus fréquemment aux pistes », a exprimé le vainqueur de l’épreuve, tout juste de retour d’un voyage de cinq jours dans l’Ouest canadien avec l’équipe du Québec.
Confiant pour la suite
Avec ce résultat en poche, Philippe Langevin se dit confiant à l’approche des autres compétitions auxquelles il prendra part cet hiver. Il entend notamment participer aux trois autres manches du Canadian Open Tour, ainsi qu’à deux ou trois compétitions de calibre nord-américain, sanctionnées par la Fédération internationale de ski (FIS).
Ce sera une première pour l’athlète de Mont-Tremblant, puisqu’une blessure survenue l’hiver dernier l’avait empêché de participer à la seule (et à sa première) compétition de calibre FIS à laquelle il avait prévu participer. Le jeune homme affirme avoir hâte d’y mesurer son niveau, puisque le calibre y serait plus élevé que sur le circuit canadien.
Un bel avenir
L’Adélois Philippe Morin, entraîneur de l’équipe du Québec, envisageait que le jeune athlète participe, le 27 novembre dernier, à la finale. Or, il admet que cette victoire en a surpris plus d’un. « Je savais que c’était une compétition où il pouvait bien performer. Mais sa victoire, c’était une surprise pour tout le monde. On a eu seulement trois jours de pratique sur la neige avant la compétition, alors que les autres équipes chaussaient leurs skis depuis des mois », a-t-il indiqué.
Au sujet du jeune skieur de 15 ans, Philippe Morin ne manque pas d’éloge. « Il a de fortes chances d’atteindre dès l’année prochaine l’équipe de développement canadienne Next generation. Et l’étape suivante, c’est les Jeux olympiques. »
En attendant que tout ceci se concrétise, Philippe Langevin peaufinera sa préparation sur les pentes du mont Tremblant, en vue de sa prochaine compétition qui aura lieu du 10 au 16 janvier prochain, à Silverstar, en Colombie-Britannique.
 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.