Vélo de montagne : Félix Burke parmi la crème de la relève au pays

Vélo de montagne : Félix Burke parmi la crème de la relève au pays
Mathieu Laberge
Sports

Le Tremblantois Félix Burke vient de franchir une étape importante dans sa jeune carrière. Le spécialiste du cross-country en vélo de montagne a été retenu au sein du programme NextGen de Cyclisme Canada qui a pour objectif d’encadrer les meilleurs athlètes de la relève.

Au total, 12 athlètes ont été sélectionnés dans le volet du vélo de montagne.

Les disciplines du cyclisme sur piste et du paracyclisme du programme comptent quant à eux 23 athlètes.

« C’est un programme de développement destiné aux athlètes qui sont tout près d’être dans l’équipe nationale et identifiés comme étant des potentiels de médaille olympique dans les cinq à huit prochaines années », explique le cycliste qui fait partie des trois Québécois retenus, hommes et femmes confondus.

Go West, young man!

Il y a quelques mois, Félix Burke avait décidé de déménager en Colombie-Briatnnique afin de poursuivre ses études en commerce à l’université.

Au plan sportif, son but était de profiter de la météo clémente afin de rouler à l’extérieur pendant l’hiver tout en visant, un jour, devenir un athlète professionnel.

« En arrivant ici, ce n’était pas dans l’intention de participer au programme NextGen, mais bien pour rouler plus souvent parce qu’il ne neige pas ici.

J’ai passé les tests du programme, mes résultats étaient bons et j’ai été sélectionné. »

L’athlète a dû se soumettre à une batterie de tests variés, allant de l’évaluation de la condition physique, aux habiletés de pilotage, sans oublier une entrevue avec l’entraîneur de l’équipe nationale.

Aujourd’hui, il constate que les astres étaient alignés pour lui.

« Le programme (NextGen), c’est une super bonne surprise pour moi! En plus, ici c’est vraiment cool.

Les gens sont plus relax. Je garde l’esprit ouvert et j’essaie de trouver un équilibre entre la vie, les études et le sport.

Cela va m’aider à obtenir de meilleures performances. »

Celui qui en était à sa première saison dans la catégorie des moins de 23 ans (U23) en 2015 dresse un bilan positif de son été.

Parmi ses faits d’armes, on note une 3e place à la Coupe Canada U23 de Baie-Saint-Paul et une 28e place à la Coupe du monde du mont Sainte-Anne U23.

« Je suis vraiment fier de ma saison! J’ai eu plus de difficulté au début, sauf que j’ai pu revenir et finir de belle façon.

Il y a encore de la place pour beaucoup de progression l’an prochain. »

En 2016, il visera une place dans les 20 premiers chez les U23 à la Coupe du monde du mont Sainte-Anne et un podium aux championnats canadiens.

Rappelons que le champion canadien 2015 de cette catégorie est le Prévostois Alexandre Vialle.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X