Pourquoi les PME ont de la difficulté à survivre?

Pourquoi les PME ont de la difficulté à survivre?
Journal Accès
Chroniques

JE SUIS #millénialentrepreneur

Chronique
Par Francis Breault, collaboration spéciale

Depuis quelques années, l’équipe VendArt vient en aide aux entreprises qui ont de la difficulté à survivre.

En fait, nous avons remarqué qu’il y a beaucoup d’entreprises au Québec qui sont sous l’emprise de dettes faramineuses et l’idée de fermer leurs portes est devenue pour elles une option plus qu’envisageable.

Nous rencontrons les propriétaires de ces entreprises et nous pouvons voir la détresse sur leur visage, ressentir leur souffrance. Beaucoup d’entrepreneurs sacrifient leur vie pour l’identité qu’ils créent et voir leur « bébé » s’éteindre à petit feu est une torture. Pourquoi ces entreprises sont sur le point de mourir? Fermez vos yeux et pensez à la première idée d’entreprise qui vous vient en tête; un talent, un rêve, une passion…

Disons que vous avez le désir de vous lancer en affaires comme artiste peintre, car vous aimez peindre et votre entourage apprécie vos œuvres. Ou bien, vous avez un talent particulier pour la rénovation. À quoi pensez-vous?

Bon, vous avez trouvé l’idée et vous prenez action. Vous démarrez l’entreprise. Mais maintenant, quelle est la première étape?

Acquérir des clients? Faire de la publicité? Embaucher? Investir dans des outils? Aller voir un comptable, un avocat?

Demander des conseils à un voisin, etc.? Nous avons tous des réponses différentes et elles pourraient toutes être bonnes. Tout dépend de notre perception.

Mais laquelle choisir pour commencer? Vous avez un talent X certes, et par la force des choses, vous êtes forcé d’exécuter des tâches que vous ne connaissez pas aussi bien. L’entreprise démarre et elle commence à grandir. Le temps passe et, au bout de 10 ans, vous avez 10 employés, un chiffre d’affaires de 1 M$, une marge de crédit de 100 000 $ et, en fin d’année fiscale, vous terminez en pertes avec une marge de crédit bien remplie. Mais pourquoi? Pourtant, l’entreprise fait de l’argent…!? Votre plus beau rêve est devenu peut-être votre pire cauchemar…

La saison de hockey commencera sous peu, alors je vais utiliser une métaphore pour bien vous illustrer la situation. Pour jouer au hockey, il y a trois joueurs d’attaque qui constituent la ligne offensive, deux joueurs défensifs qui sont la paire de défenseurs et, bien sûr, le gardien de but qui garde le filet.

Ensuite, il y a l’entraîneur et ses assistants, des partisans pour encourager l’équipe et des arbitres pour appliquer les règles du jeu.

Maintenant, imaginez-vous une partie de hockey où il n’y a qu’un seul joueur présent pour former l’équipe… Il essaiera tant bien que mal d’occuper tous les postes (attaquant, défenseur, gardien de but, entraîneur) en même temps.

De l’autre côté de la patinoire, l’équipe adverse, quant à elle, a des joueurs pour combler chacune des positions. La partie serait sans doute intéressante à regarder, mais les chances de victoire seraient assurément à l’équipe complète qui aligne des joueurs spécialistes de chaque position.

Pour qu’une entreprise soit en santé financière, elle doit avoir des joueurs clés pour l’aider à marquer des buts. Quand nous redressons une entreprise, nous commençons toujours par analyser les joueurs de l’équipe et, souvent, nous prenons l’entraîneur, celui qui a la tâche d’assurer la réussite de l’équipe, et nous le positionnons comme joueur, et implantons un entraîneur temporaire afin que l’entreprise prenne du mieux et que l’équipe reprenne espoir et confiance.

Comment éviter une telle situation suite à un démarrage ou à une croissance? Planifiez les étapes de votre cheminement avec des experts. La planification vous permettra d’attirer les meilleurs joueurs et de jouer la partie avec les bons « équipements » (lire outils) pour gagner.

En vous concentrant toujours sur votre talent, entourez-vous de gens qui sont passionnés par votre projet et qui ont des forces que vous maîtrisez moins.

Il y a des gens pour vous aider!

Bon succès!

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • Levons le voile

    Bon, la loi 62 est passée, mais de toute évidence, elle ne passe pas. Les libéraux ont...

  • Attirer les bons talents pour grandir

    Chronique JE SUIS #millénialentrepreneur Par Francis Breault, collaboration spéciale Les marques transforment la façon dont nous vivons....

  • Qui êtes-vous?

    Chronique d’un X par jean-claude tremblay « Ouvre grand la bouche, l’avion approche, fait haaaaaa! Qu’est-ce que tu...

  • Car il y a déprime et déprime!

    Dominique Cloutier N.D.A. – Après un bel automne comme jamais, tranquillement, nous glissons vers l’hiver; les jours...

X