21 340 $ amassés au profit de la Paroisse de Saint-Sauveur

Par Journal Accès

Tournoi de golf de La Fabrique de Saint-Sauveur

Le 13 juin dernier se tenait la 23e édition du Tournoi de golf Lucien Bouclin au profit de La Fabrique de Saint-Sauveur. C’est par une belle journée ensoleillée au Club de golf de la Vallée de Sainte-Adèle que les 100 golfeurs ont parcouru le terrain durant l’après-midi et plusieurs conjoints et amis ont eu la chance de déguster un copieux repas en belle compagnie, offert gracieusement par le restaurant Le Saint-Sau Pub Gourmand, tout comme le déjeuner en début de journée.

Hugues Néron (polo bleu) entouré d’une autre partie de l’équipe du restaurant Le Saint-Sau Pub Gourmand qui a travaillé bénévolement.

Ainsi, chaque joueur participant remettait plus de 75 $ pour la bonne cause (sur un coût de 150 $, soit plus de 50 % du prix du billet!) et l’entièreté du prix du souper, 50 $, était remise entièrement à La Fabrique grâce à la générosité des employés et des partenaires du Saint-Sau Pub Gourmand, dont le marché S. Bourassa de Saint-Sauveur qui a commandité la totalité des fruits et légumes des deux repas, en plus de faire un don important pour l’occasion.
Impossible de passer sous silence la collaboration et l’implication pour cette 23e édition d’Hugues Néron, président du tournoi et propriétaire du Saint-Sau et de ses employés qui ont tous travaillé bénévolement pour l’occasion. L’encan crié mené par M. Néron fut encore cette année le clou de la journée, permettant d’amasser des sommes importantes grâce aux commandites de nombreux commerces de la région.

Shane Booth, Simon David, Ghislain Jacques, Maxime David et Hugues Néron.

La mobilisation des bénévoles extraordinaires – Nicole Kingsbury en tête – des commerçants, des habitants et des élus des villes de Saint-Sauveur et de Piedmont a permis d’amasser plus de 21 300 $ lors de cette magnifique journée! M. Néron vous invite déjà à l’édition 2018 où il sera secondé par Maxime et Simon David de chez Zyves Opticien de Saint-Sauveur. « Notre objectif est de rassembler des fonds importants pour le maintien des activités et l’entretien de l’église de Saint-Sauveur, qui est non seulement un lieu de culte et un riche héritage de notre patrimoine culturel, mais aussi et, surtout, un symbole et un moteur important de l’économie locale et régionale », conclut Hughes Néron.
 
 
Le saviez-vous?
L’église de Saint-Sauveur est une des églises les plus visitées au Québec et est ouverte aux visiteurs tous les jours de l’année. Chaque année, on y brûle plus de 12.000 lampions.
Lors de leurs spectacles du 28 mai dernier, Gregory Charles et Marc Hervieux ont rempli l’église deux fois la même journée, attirant plus de 1000 badauds en plein cœur du village de Saint-Sauveur.
Hugues Néron estime que les messes du dimanche ramènent au Saint-Sau entre 2000 et 3000 clients par année sans compter les dizaines de milliers de touristes de partout dans le monde qu’elle attire en plein cœur du village de Saint-Sauveur toute l’année durant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *