pub de recyclage
|

650 personnes ont couru l’Ultimate XC à Tremblant

Par nathalie-deraspe

La course Ultimate XC a quitté Val-Morin pour s’établir dans le village de Tremblant. Le 27 juin dernier, les organisateurs ont reçu 250 coureurs de plus qu’en 2008. Ce succès les a incité à proposer une épreuve échelonnée sur trois jours l’an prochain.
À deux heures de ses vacances,

Daniel DesRosiers fait le point sur l’événement. «La machine était numéro un à tous les niveaux. On a eu une très belle journée, les participants étaient enchantés du parcours et on a obtenu toute l’aide dont on avait besoin grâce à l’Association des villégiateurs de Tremblant et la Société Mont-Tremblant.»

Au 4 mai, la course affichait déjà complet. Mais les organisateurs comptent recevoir près de 1500 participants en 2010. Déjà, les demandes d’information affluent.

Daniel DesRosiers concède que le site a de quoi charmer. Pendant que la mère ou le père course, le reste de la famille a amplement de quoi se divertir. Cet aspect fut d’ailleurs souligné à maintes reprises par les coureurs. Le tiers d’entre eux provenaient de l’étranger et la plupart des Américains découvraient Tremblant pour la toute première fois.

55 km en pleine montagne

Fort d’une expérience de 15 ans dans le domaine, Daniel DesRosiers affirme avec conviction qu’il s’agissait-là du parcours le plus difficile au monde. Il cite en comparaison la 6000 D de La Plagne en France, qui s’est gagnée cette année à 16h45, alors que le parcours de 55,6 km à Tremblant s’est clôturé à 19h18. Imaginez. Près de 12 heures de course à parcourir les montagnes que les touristes se plaisent à admirer du haut de leur chambre d’hôtel!

Mais ce tracé ardu n’a pas empêché une adolescente de Morin-Heights, Olivia Bouffard-Nesbitt, de remporter l’épreuve du 10 km au détriment d’une des meilleurs coureuses au monde. À 16 ans, la jeune fille a une longue carrière prometteuse devant elle.

L’an prochain, la compétition s’étendra sur trois jours. La première journée sera dédiée au canot-kayak, la seconde à la course à pied, pour finalement clôturer sur une épreuve en vélo de montagne. L’activité sera limitée à 100 participants qui s’engageront en solitaire.

En attendant, une autre course en forêt est prévue le 19 septembre, toujours à Tremblant. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire au www.coursesenforet.com. Les inscriptions sont déjà à moitié comblées.

Les organisateurs de l’Ultimate XC sont toujours à la recherche d’un site laurentien pour tenir une course de raquettes en janviers. Aucune proposition ne leur est parvenue jusqu’à présent et ceux-ci songent désormais à se tourner du côté de Québec, où des municipalités pourraient y voir un attrait touristique de taille pour leur région. Impossible pour le moment de chiffrer les retombées économiques de tels événements sinon que de songer à plusieurs millions de dollars, mais on sait que la plupart des coureurs étirent leur séjour et profitent des compétitions pour passer quelque temps en famille. Étonnant de voir que nos élus ne soient pas «à la course» pour les inviter dans leur coin de patelin.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.