|

6,6 hectares partent en fumée à Saint-Hippolyte

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Deux avions CL-415 de la SOPFEU ont été nécessaires pour contenir un feu de forêt, lundi après-midi à Saint-Hippolyte, dans un boisé de la rue Napoléon.

C’est sur l’heure du midi que les pompiers hippolytois ont demandé l’aide de leurs confrères aériens.

«Huit pompiers forestiers ont été demandés sur les lieux, suivis par deux de nos avions citernes. Nous avons reçu de multiples appels des citoyens, mais surtout une demande d’aide du Service des incendies de Saint-Hippolyte. La cause du brasier reste à être déterminée, mais aucun domicile n’a été touché par les flammes», a expliqué Mme Mélanie Morin, agente à la prévention et aux communications, à la Direction régionale de l’Ouest québécois de la SOPFEU.

Un peu plus loin, au lac Connelly, les riverains en ont été quittes pour un balai aérien de taille, jusqu’à 16h, alors que les appareils gouvernementaux se succédaient pour puiser de l’eau et repartir de plus belle, grâce à des manœuvres dignes de cascadeurs, parmi les hauts arbres centenaires du secteur.

« Pour des non-initiés, en effet, leur dextérité pour l’écopage d’eau peut surprendre. Ils n’étaient pas en exercice de pilotage, contrairement à la croyance populaire. Il y avait bel et bien un feu à l’ouest du chemin des Hauteurs », a-t-elle enchaîné.

Rappelons que depuis samedi dernier, les feux à ciels ouverts sont interdits au Québec par la SOPFEU, en raison d’un indice d’ inflammabilité et de sécheresse extrêmes.

Vers 17h, la municipalité de Saint-Hippolyte a rappelé aux citoyens, via des messages enregistrés sur les répondeurs téléphonique, l’interdiction des feux.

«Nous vous demandons de vous conformer à la directive de la SOPFEU. (…) Quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction d’allumer des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d’une amende. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.