Aider les autres, ça fait grandir!

Aider les autres, ça fait grandir!
Actualité

10 500 enfants participent à la Matinée scolaire de l’entraide

Aider les autres, ça fait grandir! C’est ce qu’ont appris les 10 500 enfants de 260 écoles primaires qui ont pris part à la 9e Matinée scolaire de l’entraide. Un important groupe de bénévoles et de porte-parole d’organismes ont visité les clas-ses pour parler de leur expérience aux élèves. Cette activité se tenait dans le cadre d’une vaste mobilisation des 18 Centraide du Québec et des organismes communautaires qu’ils soutiennent pour sensibiliser les jeunes de quatrième année à l’importance de l’implication bénévole.

Dans les Laurentides, 722 enfants de 14 écoles des commissions scolaires des Affluents, de la Rivière-du-Nord, de la Seigneurie des Milles-Iles et des Laurentides ont reçu la visite d’un représentant de Centraide et d’un bénévole ou d’un intervenant communautaire d’un organisme subventionné par Centraide, venus expliquer concrètement comment l’entraide se vit dans notre région. Au total, 27 classes des écoles suivantes ont été visitées pendant la semaine du 5 mai 2008: École du Vieux-Chêne (Lachenaie), École St-Louis (Terre-bonne), École St-Joseph (Sainte-Adèle), École Mgr. Ovide Charlebois (Ste-Margue-rite-du-Lac Masson), École Rose-des-Vents (St-Joseph du Lac), École des Mésanges (Deux-Montagnes), École Le Tournesol (Lorraine), École Du Bois-Joli (Ste-Anne-des-Plaines), École Saint-Pierre (Ste-Thérèse), École Girouard (Mirabel – Saint-Benoît), École Saint-Julien (Lachute), École Notre-Dame, École Sainte-Paule et Aca-démie Lafontaine (Saint-Jérôme).

Les études démontrent que des expériences d’entraide vécues dans l’enfance augmentent la disposition à faire du bénévolat à l’âge adulte. Avec la Matinée scolaire de l’entraide, Centraide veut faire découvrir aux enfants qu’on peut se réaliser en aidant les autres afin de préparer la relève. Au cours des dernières semaines, cahier pédagogique, vidéoclip et chanson ont permis aux enfants de se familiariser avec les concepts d’entraide spontanée et d’entraide organisée. L’activité a été couronnée cette semaine par le témoignage en classe des représentants de Centraide et des organismes communautaires.

Comme l’a souligné Suzanne M. Piché, directrice générale de Centraide Laurentides et membre du comité de l’Assemblée des Centraide du Québec, à l’origine du projet: «Plus on investit dans un individu en bas âge, plus on a la chance de le voir grandir en s’épanouissant. C’est pourquoi nous initions les jeunes aux différentes façons d’aider et au plaisir que peuvent susciter les gestes d’entraide. Nous remercions les directions d’école et les enseignants de nous appuyer dans ce projet et d’accueillir des porte-parole d’organismes qui peuvent représenter, pour les jeunes, un modèle d’entraide.»
À propos de La Matinée scolaire de l’entraide. Initiée en 2000 par les 18 Centraide du Québec, La Matinée scolaire de l’entraide a pour but d’informer les enfants sur la notion de bénévolat et de les motiver à poser eux-mêmes des gestes pour aider les autres, une composante importante de la socialisation. Depuis sa création, le programme a rejoint plus de 127 000 élèves de quatrième année. La rencontre entre les enfants et des bénévoles et porte-parole d’organismes qui témoignent de leur expérience d’entraide et de bénévolat constitue le moment fort de l’activité.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X