|

Changement de ton et unanimité au conseil des maires

Par Valérie Maynard

MRC des Pays-d’en-Haut

Un changement de ton s’est opéré autour de la table du conseil des maires de la MRC des Pays-d’en-Haut, avec une ambiance plus détendue et conviviale. Lors de son premier conseil, le nouveau préfet, André Genest, a confirmé l’emplacement du fameux complexe multisport à Sainte-Adèle. Il a surtout réussi à rétablir l’unanimité autour de cet épineux dossier.

« On se rappellera qu’en septembre, le préfet suppléant avait utilisé son droit de veto pour bloquer la résolution. Aujourd’hui, on reprend cette résolution et on confirme définitivement l’emplacement du complexe. Je suis très content du travail. Maintenant, on a l’unanimité », a-t-il déclaré d’emblée.
Trois résolutions en lien avec l’emplacement et la construction du futur complexe ont donc été adoptées. Le nouveau conseil a d’abord confirmé la construction du complexe sur le terrain adjacent à l’école secondaire Augustin-Norbert-Morin, à Sainte-Adèle. « La décision n’a pas été facile à prendre, a tenu à exprimer la nouvelle mairesse de Sainte-Adèle, Nadine Brière. Mais je crois qu’il faut partir du bon pied, alors j’ai décidé de me rallier à l’ensemble du conseil. »

Accessibilité

La mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs, Monique Monette-Laroche, s’est également exprimée sur le sujet, soulignant que l’accessibilité au site demeure une préoccupation. À ce chapitre, il a été résolu de demander au ministère des Transports de reconnaître les problèmes liés aux accès routiers et piétonniers et d’engager les discussions pour qu’un plan de correction soit mis en place afin de faciliter l’accès au complexe.
Enfin, il a été résolu que la MRC des Pays-d’en-Haut agira à titre de promoteur pour la construction du centre sportif, y compris le prolongement des réseaux d’égout et d’aqueduc, ainsi que l’aménagement d’infrastructures routières. Un protocole d’entente avec la Ville de Sainte-Adèle sera conclu pour les travaux municipaux. Les coûts reliés aux infrastructures seront inclus dans l’ensemble des coûts du centre sportif.
Rappelons que le projet de construction du complexe totalisera un investissement de 32,4 M$, dont les deux tiers proviendront des gouvernements fédéral et provincial. La MRC devra défrayer le troisième tiers, soit 10,8 M$, selon un mode de répartition à survenir parmi ses dix municipalités constituantes.
Quatre femmes et six hommes constituent le nouveau conseil de la MRC. Il s’agit de Joseph Dydzak (Estérel), René Pelletier (Lac-des-Seize-Îles), Tim Watchorn (Morin- Heights et préfet suppléant), Nathalie Rochon (Piedmont), Claude Charbonneau (Saint-Adolphe-d’Howard), Nadine Brière (Sainte-Adèle), Monique Monette-Laroche (Sainte-Anne-des-Lacs), Gisèle Dicaire (Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson), Jacques Gariépy (Saint-Sauveur) et François Ghali (Wentworth-Nord).

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.