Le conseil municipal rectifie les faits

Martin Jolicoeur (conseiller district 4), Nadine Brière (mairesse), Frédérike Cavezzali (conseillère, district 5), Robert Bélisle (conseiller, district 3), Céline Doré (conseillère, district 6) et Roch Bédard (conseiller, district 2). Absent sur la photo : Pierre Lafond (conseiller, district 1).
Le conseil municipal rectifie les faits
Journal Accès
Actualité

Finances de la Ville de Sainte-Adèle

Accès – Le conseil municipal de Sainte-Adèle réfute avec force les informations propagées par certains citoyens, qui mènent selon les élus une campagne de désinformation au sujet des finances de la Ville.

Un courriel largement diffusé par les instigateurs de cette « propagande » fait état de prévisions budgétaires hypothétiques et élaborées de façon purement aléatoire par son auteur, sans données réelles ou tangibles. Contrairement aux informations véhiculées dans ce courriel, qui colporte un scénario erroné et fallacieux, la Ville prévoit déposer à la fin 2018 un bilan financier faisant état d’une réduction de la dette à long terme de 1 M$ – une réalité bien loin des chiffres figurant dans ce courriel.

àDe plus, la Ville tient à préciser que la dette actuelle évoquée dans le courriel découle notamment d’investissements réalisés depuis 2009, qui visent à revitaliser des infrastructures désuètes et non conformes; conséquence du peu d’investissements effectués dans les réseaux d’égouts et d’aqueduc par les administrations précédentes.

«Il faut comprendre que les investissements faits au cours des 10 dernières années visent essentiellement à effectuer la mise à niveau de nos infrastructures, qui ont malheureusement été négligées au cours des années précédentes, explique la mairesse Nadine Brière. Sans ces travaux majeurs, le gouvernement aurait maintenu le moratoire imposé en 2007 qui aurait forcé la Ville à cesser tout développement immobilier sur son territoire; une option qui est bien évidemment non envisageable et impensable pour les finances de la Ville.»

Manipulation de l’opinion publique

Les élus condamnent vivement cette campagne de propagande qui se veut une tentative sournoise de manipuler l’opinion publique. Le conseil déplore que ces individus profitent de leur tribune pour propager « un ramassis de faussetés et alimenter un climat inutilement tendu avec les membres du conseil municipal ».

La mairesse ainsi que les conseillers somment les acteurs de cette vaste campagne de propagande de cesser la diffusion de fausses informations qui ont pour conséquence de faire entrave aux efforts du conseil municipal pour remplir son mandat dans des conditions de travail agréables et propices à la réflexion et à l’élaboration d’idées et de projets pour la Ville de Sainte-Adèle.

La situation du conseiller Pierre Lafond

La Ville tient également à préciser les raisons qui l’ont poussée à retirer au conseiller municipal indépendant Pierre Lafond l’usage de son compte courriel professionnel, le 25 juillet dernier. Le conseiller Lafond, au même titre que tous les élus et employés municipaux, se doit de respecter la Politique portant sur l’utilisation des ressources en technologie de l’information et de communication de la Ville de Sainte-Adèle. Toutefois, malgré les avertissements répétés de la part de la direction concernant l’usage abusif et non conforme des outils de communication officiels de la Ville, M. Lafond a persisté et s’est donc vu révoquer le droit d’utiliser ces services.

Néanmoins, la mairesse et les membres du conseil réitèrent leur invitation au conseiller dissident Pierre Lafond de venir rencontrer la direction générale afin de trouver une solution au litige qui perdure maintenant depuis plusieurs mois, invitation qu’il refuse systématiquement malgré les nombreuses relances du conseil.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X