|

Crise du Coronavirus

Par Production Accès

Responsable et Solidaire

Responsable et solidaire, c’est la voie aujourd’hui que proposent les journaux Accès et le Nord. Plus que proposer, c’est la voie qu’ils s’engagent à prendre.

Oui l’urgence sanitaire du coronavirus prend de l’ampleur de jour en jour. Partout à travers le monde, les autorités prennent des mesures exceptionnelles. Ici, au Québec, le premier ministre Legault a décrété l’état d’urgence sanitaire, puis ordonné la fermeture de nombreux lieux, comme les bars, les cinémas, les piscines et les bibliothèques, stations de ski, salles d’entrainements, etc. Il recommande aussi aux restaurants de réduire leur capacité de moitié. Des mesures ont été mises en place plus tôt  pour protéger les personnes âgées. François Legault demande aux personnes de 70 ans et plus d’éviter de sortir. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, vient de fermer les frontières.

Mais au-delà de cette responsabilité face au virus, que faire localement pour faire face à une crise économique ? C’est l’occasion ou jamais d’être créatif, de se serrer les coudes, de se repenser localement. Cette crise du coronavirus est une occasion de démontrer notre solidarité. D’abord, envers ceux qui tentent de maitriser cette crise de santé publique,  les personnes infectées, mais aussi envers tous ces entrepreneurs qui doivent fermer leurs commerces, leurs salles de spectacles, cinémas pour n’en nommer que quelques-uns.

Se repenser, c’est développer d’autres façons de faire, des services de livraison, par exemple, privilégier nos petits commerçants. Ce ne sera pas facile, mais rien n’est impossible lorsqu’on se soutient mutuellement.

Pour finir, responsable et solidaire, c’est avant tout  respecter les mesures prises par le gouvernement notamment en matière d’hygiène. C’est ne pas croire que nous sommes immortels. C’est avoir cette certitude qu’ensemble, nous pouvons nous en sortir.

L’équipe de rédaction

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Alain Daviault

    Pourquoi, ne pas interpeller la MRC afin de mettre en place des mesures alternatives pour supporter les emplois,familles et entrepreneurs. Que notre argent soit investi dans la solidarité sociale. La réalité, c’est de supporter la population et d’agir comme agent de prévention afin d’amoindrir la chute économique. Supporter notre économie et non pas la venue d’un complexe sportif, serait un choix logique et solidaire.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.