Crise du logement à Saint-Jérôme

Crise du logement à Saint-Jérôme
Journal Accès
Actualité

Québec Solidaire lance un cri d’alarme

Québec solidaire Saint-Jérôme croit que les élus doivent réorienter leurs priorités: «Depuis un bon moment, nous voyons les élus de Saint-Jérôme, tant municipaux que provinciaux, clamer haut et fort que les dossiers prioritaires de notre ville-comté sont soit la construction d’une salle de spectacle, soit celle d’un nouvel aréna.»

Reconnaissant que ces projets sont «attrayants», le parti politique demande aux élus de réviser leurs priorités, notamment en agissant rapidement en matière de logement.

«Péril en la demeure»

Selon Vincent Lemay-

Thivierge et Marcel Gosselin, porte-parole et coordonateur QS St-Jérôme, plusieurs faits démontrent que les locataires d’ici vivent de lourdes difficultés en matière de logis. Par exemple, à la Régie du logement de Saint-Jérome, les audiences pour non- paiement de loyer ont augmenté de 8,7% en 2012, soit plus du double de la moyenne provinciale. Aussi, les banques alimentaires ne fournissent plus à la demande, certaines ayant connu une hausse d’achalandage de 40%, notamment via une nouvelle clientèle de travailleurs et travailleuses qui n’y arrivent tout simplement plus.

«En bref, résument-ils, un nombre croissant des familles jérômiennes doivent maintenant choisir entre manger ou se loger. En ajoutant la hausse d’électricité que le nouveau gouvernement vient d’imposer, si rien ne se fait en matière de logement, d’ici peu il y aura crise. Lorsqu’on sait que le tiers des logements jéromiens demandent des rénovations ou sont carrément insalubres et que, via les taxes foncières ne cessant d’augmenter, le prix des loyers a grimpé en moyenne de plus de 30% lors de la dernière décennie (soit le double de l’indexation prescrite par la Régie du logement), pourquoi les élus de de notre ville- comté ne font pas du dossier du logement une urgence et préfèrent plutôt mettre leurs priorités sur des projets avant-tout récréatifs?»

Dans ce contexte, MM. Lemay-Thivierge et Gosselin soulignent que Québec Solidaire Saint-Jérôme salue la Table de concertation sur la pauvreté de la MRC qui a déposé cet automne un plan d’action en matière de logements abordables pour la région. «Toutefois, bien que plusieurs actions seront des plus salutaires pour l’émergence de partenariats locaux, cette instance ne bénéficiera pas de budget pour la construction ou la rénovation de logements. Si aucun élu, tant municipal que provincial, ne veille à porter le dossier logement pour notre ville-comté, cette belle initiative pourrait devenir lettre morte. En cette veille de réjouissance des fêtes, Québec solidaire Saint-Jérôme souhaite que toutes et tous puissent avoir accès à un logis abordable et décent l’année qui vient et espère que les élus sauront réviser leurs priorités et qu’ils se mobiliseront afin de rendre la vie plus facile à un grand nombre des familles jérômiennes.»

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X