|

Des lampadaires qui font jaser…

Par Éric-Olivier Dallard

De nombreux lecteurs d’Accès et commerçants de Saint-Sauveur s’inquiètent de l’apparence que prend le chemin Jean-Adam (la 364) avec l’élargissement des voies qui s’opère depuis quelques mois (une information qu’avait annoncée Accès en primeur). En effet, les lampadaires que l’on élève actuellement entre les voies apparaissent aux yeux de plusieurs observateurs comme inappropriés au décor sauverois.
«Oui, nous avions envisagé des lampadaires décoratifs, explique Michel Lagacé, maire de Saint-Sauveur. Nous avions d’ailleurs entrepris toutes les démarches pour ce faire auprès des entrepreneurs, et avions obtenu des soumissions. Il faut savoir que le Ministère des transports du Québec (MTQ) défraie les coûts de l’élargissement et son aménagement. En revanche, il ne livre que des “lampadaires de base”. Nous avions prévu pouvoir investir jusqu’à 100 000$ pour combler la différence entre les coûts de ceux-ci (les lampadaires de base, assumés par le MTQ) et des lampadaires plus décoratifs… Mais finalement, cette différence aurait été de presque 400 000$ à être assumée par la Municipalité… Vous comprendrez que pour des lampadaires qui auraient eu la même hauteur que ceux que nous installons actuellement (c’est une exigence du MTQ) – et donc dont on n’aurait aperçu que les poteaux – le Conseil municipal a jugé que le coût était trop élevé…» Il semble que l’on ait conclu que cette somme serait mieux investie si elle était allouée à d’autres projets, comme le repavage de certaines routes de la municipalité, ou encore dans une partie du projet de piscine municipale, un projet cher à M. Lagacé.

Le Maire se fait rassurant

En fait, le chemin du Lac-Millette est déjà bordé de ce type de «lampadaires de base», entre la 364 et la rue Guindon. En ce qui concerne l’installation du même type de lampadaires sur la 364, M. Lagacé se fait rassurant: «Je dis aux citoyens qu’ils n’auront pas à avoir honte de leur boulevard, c’est une promesse. Il sera fleuri et les espaces piétonniers seront sécuritaires et accueillants.»

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.